Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 14:18

Ceci est un article à destination des gens en séjour court ou long-terme au Japon et je suis désolée pour ma famille et mes amis qui attendent un article, mais ça risque de ne pas vous passionner. Amour et bisous. Pour ceux qui se sentent concernés et qui ont un soucis en particulier je vous invite à utiliser la touche Ctrl+F afin de chercher dans la page le mot qui vous intéresse.

 

Le kursuriya ou écrit  くすり屋 ou 薬屋 sont les droguerie japonaise, donc là où vous pouvez acheter nombe de choses essentielles à votre vie, dont une erreur de choix peut avoir des conséquences non-négligeables : auto-médication, produit d'hygiène, cosmétiques, ménagers etc. qui ressemblent à ça :

7f32cf9f9a90e5797935b30f6d291660.jpg

Ils sont souvent très colorés et ont une fâcheuse tendance à bouffer le trottoire, il y en a beaucoup, ferment très tard voir parfois fonctionnent 24h/24, c'est rare mais ça arrive.

Le truc c'est que pitêtre que vous parlez pas japonais et avez la migraine depuis une semaine ce qui vous bouffe votre voyage, où que vous le parlez relativement mais ne le lisez pas assez bien et que vous avez passé une demi-heure à cherchez vos gouttes pour les yeux hier et que vous êtes rentrés tout énervés. Où peut-être que vous avez des allergies, que vous êtes très consciencieux quand vous choisissez vos médicament etc. Bref : Cet article est pour vous !

 

La Lessive

 

Il est possible que dans votre hotel/guest house/appartement vous ayez une machine à laver mais pas le produit qui va avec. Les machines ne sont en général pas difficile à faire fonctionner, je passerais donc là dessus (et c'est encore un autre sujet). Par contre une erreur dans le choix de votre produit de lessive peut soit vous faire retrouver avec vos vêtements tout noirs, blanchis, ou alors qui sentent tellement la lavande que vous en avez toussé en ouvrant le tambour, mais que vos tâche de vomi de la beuverie de la veille ont pas bougé. Si c'est le cas, je veux pas vous juger, mais c'est que y'a PITETRE erreur de votre part, PITETRE hein.

Déjà une chose à savoir avant toute choses c'est que les machines japonaises lavent à froid, vous n'avez donc à priori pas à séparer vos couleurs, par contre vous devrez peut être mettre un peu plus de produit. (écolo, mais pas trop)

Déjà ce que vous devez éviter c'est les produits qui indiquent ブリーチ ou bleach, qui sert à récupérer la blancheur de vos vêtements, ça peut mal finir sur votre pull rouge.
Personnellement j'utilise toujours la même qui est partout, sans odeur ou presque et la moins cher, la lessive en poudre Attack

soukai_4901301281463.jpgJ'ai jamais trouvé utile de la changer vu qu'elle est moins chère et c'est celle qui à le moins de conneries écrite dessus. Elle est soit en sachet soit en boite pleine de poudre avec doseur, en fonction de la quantité d'eau (qui est indiquée sur votre machine donc facile à comprendre).
Si vous aimez que votre lessive sente le sapin de Nouvelle Zélande un soir d'été, vous pouvez opter en plus pour un liquide aromatique. Pour le repérer il suffit de se demander si il est disposé à proximité de votre produit de lessive et si son design plairait beaucoup à votre grand mère anglaise, si la réponse est oui c'est que c'est le bon :o0800060013075408036.jpg

L'odeur est souvent indiquée soit par le design de la bouteille soit par des petit testeursà sentir donc ces produits là sont aisément repérables, les dosages sont expliqués par des petits dessins ou un bouchon doseur (trop d'odeur nuit à vos sinus... mais rassurez vous les japonais partent du principe que leurs usagers sont potentiellement extrêmement débiles, vous devriez vous en sortir)

Les mots clés : 洗濯 (sentaku, lessive) ニオイ 匂い 臭い (nioi, odeur) アロマ (aroma, arome) 黒(kuro, noir) 白(shiro, blanc)

 

Produits Hygiène et Cosmétique

 

De ce côté là le choix est tellement large et variable que je ne pourrait guère que vous donner des mots clés pour pas vous retrouver avec une crème bronzante à la place de votre lotion démaquillante. D'autant que je ne suis pas une experte cosmétique, avec mon unique lotion et mon absence totale de maquillage. L'avantage que vous avez c'est que, que ça soit pour les produits de douches ou autre, vous aurez entre autres des marques françaises ou européennes qui vous permetteront de vous rabattre dessus en cas de panique ou alors de vous en servir comme point de repère : il y a de fortes chances pour que le flacon juste à côté de la crème hydratante Avène ne soit pas un insecticide.

 

Aussi du côté des shampooings vous constaterez sur 80% des flacons les mots "organic" et "non-silicone", mais vous sentez pas trop trop hippie bio en les utilisant hein, la seule chose biologique là dedans c'est le 1% d'huile essentielle et les silicones ont bien d'autres amis en tout points similaires, vous inquiétez pas. Les mots "shampoo" ou "conditionner" (après shampooing) sont souvent écrit en lettres donc en cas de doute rabattez vous sur ceux-là. Vous aurez également les shampooing professionnels Shwarskopft et Kérastase qui sont plus difficile à trouver en France qu'ici et sont à des prix similaires donc si vous êtes prêt à mettre le prix et que vous vous sentez plus en confiance avec ceux là, servez vous.

Pour le maquillage y'a des testeurs et tout, moi j'y connais rien je vous laisse vous débrouiller.

 

Les mots clés :  ローション(Lotion) クリーム(kurimu, crème)  うるおい 潤い(uruoi, hydratant) メーク落とし(démaquillant) アクネ(acné) にきび  ニキビ(nikibi, boutons d'acné) シャンプー(shampoo) コンディショナー(condishonaa, après shampooing)

 

Pour les yeux

 

Alors j'avoue n'avoir commencé à avoir des problèmes de fatigue occulaire seulement 6 mois avant de partir au Japon donc à part le collyre basique de pharmacie je n'ai jamais utilisé de goutte pour les yeux en France. Mais quand j'ai vu tout ce qu'ils avaient au Japon... je crois pas me tromper en disant qu'on a pas tout ça chez nous... Voici un "rayon mirette" d'Osaka qui m'avait un peu donné le vertige :

c--a---0071.jpg

Et bon, je préfère vous prévenir par une annecdote pour que vous ayez pas la même suprise que moi, le jour où j'ai passé 20min à choisir mon produit, que je me le met dans les yeux en pensant avoir un produit fort similaire à de la flotte comme en France, et avoir à la place l'impression de m'être fourré du sirop de menthe dans les yeux. Sur le coup je vous ment pas, ça pique, et ça surprend et j'ai relut bien consciencieusement l'emballage pour être sûre que je m'étais pas plantée, mais vu les dessins du monsieurs qui se le mettait dans les yeux en souriant y'avait pas de raison. Puis la sensation est passé vite. Puis j'ai même trouvé ça vraiment rafraichissant.

Vous avez donc une large gamme de goûte pour les yeux pour la fatigue occulaire, pour rafraichir vos yeux, pour vos lentilles, avec des vitamines etc. la totale. Comment vous y retrouver ?
   -Vous pouvez vous amuser à prendre celui qui collectionne le plus de vitamines sur l'emballage  :

mplus06111801006.jpg

(soit dit en passant j'ai testé celui là et j'en était fort satisfaite, en plus il est peu cher et fournit avec une petite housse)

 

        -Celui qui est le plus choupinoupinet/girly/design/lol-le-nom-en-français (Lycée, sans déconner quoi) :

UEv29.jpg

      -Celui que vous choisirez sur un coup de tête parce que vos yeux vous brûle tellement que vous hésitez à vous les faire enlever depuis ce matin, celui qui à l'air le plus frais :

NMTCLIC.jpg

Puis vous allez le regretter juste après, puis vous vous y ferez. Si Dieu le veut.

(Sensation azote liquide dans ta face guarantie)

 

     -Celui qui vous a fait marrer :

img_2000.jpg

Ou alors vous pouvez prendre 5 min pour regarder l'indicatif de FRESHNESSSSSSS systématiquement présent sur les emballage, sur une échelle de 1 à 5 (ou 1 à 10 un peu plus haut pour ceux qui veulent te faire croire qu'ils vont te réfrigérer les yeux, comme si ça pouvait être une perspective excitante pour qui que ce soit) et ainsi choisir celui qui correspond le plus à votre gène :

images.jpg

Et vous avez également toute une gamme de produits pour les gens qui portent des lentilles de contact, la majorité des japonais portant des lunettes ou des lentilles. Une fois la première surprise passée, il y a des chances pour que vous ayez envie d'en ramener quelques uns en France, c'est assez efficace !

 

Les mots clés : 目薬(megusuri-gouttes pour les yeux) クール(cool-frais) かゆみ(kayumi-démangeaisons) 目の疲れ (me no tsukare-fatigue occulaire) コンタクト(kontakuto- lentilles de contact)

 

Les médocs

 

Bon là va falloir y aller par sous-catégories, le sujet étant vaste. Je m'excuse par avance de ne pas avoir subit toutes les patologie possible, je vais parler des trucs les plus généraux et de ce que je connais, puis je mettrais tout les mots clés qui me passent par la tête. Si vous êtes perdus et que vous voulez que je parle de médicaments pour des problèmes dont je n'ai pas parlé signalez le en commentaire j'essaierais de faire des recherches et d'ajouter ça à mon article.

 

    1- Maux de têtes, fièvre, états grippaux

 

Pour cela en France vous avez probablement votre ou vos préférés parmis l'aspirine, le paracétamol (efferalgan) ou l'ibuprophène. Voici les médicaments qui les contiennent et que vous devez avoir dans un coin de votre chambre :

 

Bufferin A - Aspirine

 

201308185_1.png

Championne toute catégorie dans le coeur des japonais, la Bufferin est en fait l'équivalent de notre aspirine. La version japonaise consiste en comprimés de 330mg d'aspirine, à prendre par 2 pour les adultes. Vous remarquerez que si vous prenez systématiquement du 1g en France le compte n'y est pas, et y'a des chance pour que vous soyez peu satisfait de ses effet. Pour autant je vous conseillerait de ne pas prendre 3 comprimés, du fait que l'aspirine n'est pas le seul ingrédient. Je l'ai déjà fait, ça passe, mais juste en cas exceptionnels.

Je rajouterais au cas où vous l'ignoriez encore mesdames, contrairement à ce qui est écrit sur la boîte l'aspirine est à éviter pendant les règles car ça fluidifie le sang et vous préférez éviter le raz-de-marée en principe.

 

Ibuprophène - Eve

 

E382A4E38396-58158.jpg

Eve contient 150mg d'ibuprophène par comprimé, à prendre par 2 chez l'adulte. Ca paraît peu mais personnellement je trouve ça assez efficace.

A préférer à EVE A qui contient en plus de la caféïne et un autre ingrédient obscure sur lequel mes recherches ont débouchés sur des trucs un peu flippant.

L'ibuprophène est à prendre après les repas parce qu'assez agressif sur l'estomac.

 

Paracetamol

 

A mon grand damn les japonais n'ont pas l'air d'utiliser beaucoup le paracetamol que je préfère à ses cousins du fait qu'il y a peu d'effet secondaires. Je n'ai trouvé que celui-ci, 300mg

 

201308183.png

Nota bene : Au Japon on considère que 37.5, c'est de la fièvre et 38 de la fièvre haute. Contrairement aux idée reçues, les japonais n'ont pas une température corporelle plus basse que la notre (tous des frigides) mais prennent leur température uniquement dans la bouche et sous l'aisselle, et prennent cette température pour base. Alors qu'en France, nous nous basons sur la température anale, celle de l'intérieur du corps, et rajoutons 0.5°C lorsque on la prend dans la bouche.

 

Mots clés : 頭痛(maux de tête) 熱(fièvre) 高熱(fièvre haute) 生理痛(douleurs menstruelles) 歯痛(douleurs dentaires)

 

  2-Rhume - Rhinite Chronique ou Rhinite Allergique

 

De ce côté là le Japon est connu pour avoir un environnement très propice aux rhinite saisonnière, et aussi bien les japonais que les étrangers en souffrent beaucoup (même ceux qui n'en ont jamais eu auparavant) donc au printemps et en automne ne vous étonnez pas si c'est la catastrophe. Les marques qui font les médicaments pour le rhume ont en général également la gamme pour la rhinite. La marque la plus connue dans les 3 domaines étant CONTAC, mais est assez chère, je vous conseille donc de noter les mots clés pour votre recherche.

Faites également attention à la posologie qui est très variable pour des médicaments similaires, ici indiquée en rouge: 20080210_02.jpg

1日signifie "un jour" donc la posologie par jour, 回 signifie "fois" donc le nombre de fois par jour. Nous avons donc là un médicament à prendre 3 fois par jours. Là où se situe souvent l'arnaque c'est dans le nombde de comprimé à prendre qui est souvent indiqué au dos de la boite avec ces kanjis "個" pour les capsules et "錠" pour les comprimés.
Vous pouvez donc trouver 1日2回2錠 soit deux comprimés deux fois par jour. Mais souvent quand vous cherchez votre bonheur vous comparez le rapport quantité/prix et c'est pour ça qu'il faut bien vérifier.... Il m'est arrivé de trouver 1日3回3錠 ! Donc 3 comprimés 3 fois par jour, autant dire que quand vous croyiez faire une affaire en achetant une boîte de 50 à bas prix, en une semaine vous avez plus rien, et le printemps est long ! Si en plus votre rhinite est chronique comme la mienne, votre porte feuille n'a plus qu'à rédiger son testament.

Pour les rhinites, le mieux c'est les spray nasaux, dont la marque que je vous recommande a le mérite d'être facile à retenir et identifier, "NAZAL"

Image1.jpg

A gauche vous avez un médicament "classique" de rhinite, utilisé par mon cher et tendre, et à gauche un contenant de la cortisone, utilisé par moi-même, cas désespéré. Ce dernier est soumis à prescription en France et limité à 2 pulvérisation dans chaque narine, 2 fois par jour. Au Japon il est en vente libre mais avec une affichette indiquant la posologie, la vente est limité à 1 par personne, et le vendeur a pour obligation de vous la rapeler lors de votre passage à la caisse. Ce n'est pas un médicament bénin aussi je vous conseillerais de l'utiliser uniquement si vous êtes habitué à ce type de médicament.

 

ALERTE ご注意

 

Je profite de cet article à propos pour partager mon expérience. Pas plus tard que cette semaine j'ai été chez le médecin suite à une augmentation importante de mon rythme cardiaque. J' ai régulièrement des tachycardies depuis plusieurs années, étant quelqu'un de très anxieux. Mais après avoir essuyé une grippe carabinée à Noël j'essayais de me remettre de ma toux avec les médicaments de commerce. Après avoir été incapable de dormir plusieurs jours, j'ai remarqué pour la seconde fois dans l'année que les médicaments devait y être en partie pour quelque chose. J'ai emmené les emballages des médicaments que je soupçonnais et le médecin m'a confirmé que pour quelqu'un qui souffre d'anxiété et d'insomnie à la base comme moi, ces médicaments était extrêmement déconseillés, car ils contiennent de l'éphédrine.

Alors OK, j'ai pris note. Puis j'ai recherché ce qu'était l'éphédrine.... Une substance proche de l'adrénaline utilisé entre autre comme base pour la fabrication de métamphétamines (coucou Walter White). Utilisée en chirurgie pour maintenir le rythme cardiaque, elle a aussi été utilisé comme décongestionnant ORL... Mais la plupart des pays ont arrêté de l'utiliser hors-chirurgie à cause de ses effets secondaires flippants. En France elle n'est trouvable que sous forme de spray nasal et oriculaire.

Mais au Japon voici les médicaments incriminés lors de ma visite : un médicament pour le rhume, un sirop pour la toux, un médicament pour la rhinite.

Des trucs extrêmement banals quoi. Et je trouve ça assez grave. Cette molécule ayant été découverte par un laboratoire japonais, y'a probablement un lobby derrière.

Enfin bref, si vous êtes au Japon pour une longue durée et que vous êtes comme moi quelqu'un qui souffre physiquement du stress, vérifiez bien que le mot エフェドリン ne figure pas dans la liste des ingrédients de vos médicaments même les plus insignifiants. Bisous.

 

Les mots clés : 風邪薬(kazegusuri-médicaments pour le rhume) 鼻炎(bienn-rhinite) アレルギー(alerugi-allergie) くしゃみ (kushami-éternuement) せき 咳(seki-toux) 鼻づまり(hanazumari-congestion nasale) 鼻水(hanamizu-écoulement nasal) のどの痛み(nodo no itami-mal de gorge)

 

Autres mots clés : 下痢(geri-diarrhée) 便秘(benpi-constipation) 漢方薬(kanpokaku-médecine chinoise)

 

Voilà voilà tout ce qui me vient en tête là maintenant. Je complèterais probablement cet article au fur et à mesure de mes expériences, de ce qui me vient en tête et de vos suggestions/questions auxquelles je suis pleinement ouverte.

Published by Claire - dans A propos de....
commenter cet article
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 17:00

Bonjour mes petits !

 

Oui je viens vous annoncer donc que je ne suis point décédée sous les roues d'un vélo d'Osaka, cependant je dois vous prévenir que ça ne saurait tarder.

 

Plus sérieusement je passe pas mal de temps à chercher ce que je pourrais bien vous raconter parce que ma vie est pas franchement passionnante actuellement. J'ai juste assez d'argent pour finir mon année sans bosser (encore que), mais pas assez pour faire des trucs très folichons de mon temps libre. Et comme c'est probablement la dernière année avant longtemps ou j'ai du temps libre bah... j'ai décidé de le consommer.

 

Mais du coup entre les cours et les moments privilégiés avec mon copain c'est pas folichon. Je peux pas sortir avec le peu d'amis que j'ai sur place parce que j'ai pas suffisemment de place dans mon appartement pour faire des fêtes, du coup au Japon si c'est pas chez toi que t'invite tu es sûr que tu seras pas invité chez les autres parce que ça se fait très très peu ici. Alors c'est soirée restau qui se fini au bar et/ou au Karaoke et si t'a pas déboursé 50 euros dans la soirée t'es content quoi... mais je peux paaaaaaaaas.

 

Mais bon j'ai décidé que dans ma salle de classe il se passait quand même des trucs cocasses. Tout mes profs sont japonais, nous sommes 18 dans la classe dont moi, un allemand, une vietnamienne, 3 taïwanais et le reste de chinois.

 

Dans les éléments les plus saugrenus nous avons une prof qui a à mon avis bien dépassé les 70 ans. Elle n'arrive pas à retenir le mot "CD" et ne comprend pas du tout comment ça s'utilise donc je suis son assistante officielle à ce niveau là, et elle n'arrive pas à retenir le mot "russie" donc les appelle toujours "les soviets". A part ça elle s'apparente plutôt à une enfant de 10 ans qui viens nous chatouiller pendant les examens et joue avec la petite peluche que j'ai accroché à mon dictionnaire électronique donc vous pouvez vous représenter la cocassité du personnage.

 

Sinon j'ai pu constater que les chinois avait l'air d'avoir un pourcentage de gens étranges assez élevé. Déjà y'a le type d'un sérieux extême qui répète tout à voix haute avec une voix nazillarde, très lentement, fort et avec un espèce de sourire figé. Le mec il est à fond dans son étude il se demande pas si il est ridicule ou pas il veut apprendre le japonais et il a raison mais il a vraiment pas conscience de son potentiel comique quoi. Dès qu'un prof ou un élève prononce une phrase ou un mot avec une belle pronconciation et un peu d'émotion dans la voix, tel le perroquet il répète après toi en imitant jusqu'à tes gestes. C'est assez déstabilisant surtout que c'est pas comme si il le marmonnait dans son absence de barbe juste pour s'entraîner, il gueule quoi. Genre la prof "J'étais vraiment surprise !" et là une voix qui sort de nul part "J'E-TAIS VRAI-MENT SUR-PRISE !" ".... *regard effrayé* "

Et souvent il tente de se joindre au débat, prépare une phrase pendant 20min qu'il sort de façon extrêmement soudaine tel "ET C'EST COMME LES ELE-PHANTS ?" "eeuh bah euh oui si tu veux"

 

Et la reine de l'irritation, placée stratégiquement juste devant moin en plein milieu juste devant la prof. Elle a une petite voix monocorde avec laquelle elle parle pendant des heures sans que son ton n'évolue jamais ou même qu'elle fasse une pause pour respirer à aucun moment. Elle ramène chaque sujet à elle, réfute systématiquement tout ce que dit la prof en se prenant pour exemple, jusqu'à arriver à dire que c'est la prof qui se trompe en japonais. Si elle ne comprends pas ce que dit la prof, c'est que la prof se plante, forcément. Bah oui enfin, réfléchissez.

Du coup elle a sont avis sur chaque sujet, avis jamais en accord avec personne mais elle tient à l'exprimer de "aah moi j'aimepaslepotiron" à "aaah maisnonmoijaimepaslétibétainsilsfontpeur" "eeeh maisnononpeutpasdireçaparcequedanslaleçondehieronaditça" à "hierj'aimangédésushic'étaitpasbon"
TAIS-TOUA !

Elle arrive systématiquement en retard mais trouve ça super drôle et emmerde tout les profs et les élèves pour qu'on l'aide à rattraper ce qu'elle a raté et en plus chouine malgré tout pendant tout le cours parce qu'elle est fatiguée et qu'elle a faim et qu'elle a mal à la tête etc. Genre un bébé quoi, c'est ça.

 

 

Et au milieu de tout ça il y a : L'être-vivant-le-plus-irritant-du-monde. Visualisez déjà quelqu'un de physiquement pas très engageant. Un énoorme chinois toujours surmonté d'un chapeau melon qui lui donne encore plus l'air rond, le crâne rasé à l'exeption d'une espèce de touffe de poil décolorée à l'arrière de la tête, pleine de pellicules colmatées. Vous visualiséz le glamour ? Attendez c'est pas fini : monsieur possède 2 pantacourt à tout casser qui sont visiblement 2 fois trop petit pour lui et des espèces de chemises à motifs étranges mais toujours dégueulasses boutonnées jusqu'en haut avec en plus un noeud papillon à rayure, ça lui donne l'air tellement serré qu'on dirait que ça tête sort de nulle part comme un personnage de South Park. En fait je suis sûre qu'on peut le dessiner très fidèlement avec juste un compas. Et comme son futal lui va pas, dès qu'il se baisse ou s'assoie t'a pleine vue sur la moitié de son cul. Il a pas cru bon de s'en rendre compte et il m'arrive régulièrement de voir des élèves se retourner et se trouver à 10cm de sa raie. Scène toujours des plus délicieuses.

 

Monsieur se promène toujours avec un appareil photo dernier cri et crie à tout va qu'il est photographe professionel. La seul fois où j'ai apperçu ses photos qu'il étallait  sur sa table (dieu seul sait pourquoi, pour qu'on arrive derrière lui en faisant "ouaaaah trop cool montre" peut-être, sauf que tout le monde s'en tape) on aurait dit que ça avait été pris par un gamin de 4 ans cadré n'importe comment. ça doit être l'âââârt qui veut ça je suppose.

Monsieur se croit bilingue en japonais. Il comprend pas bien pourquoi il a atteri dans une telle classe de bras cassés alors que lui prend la parole à chaque fois qu'on la lui donne ou pas, pendant des plooooooombes interminables alors que ce qu'il dit est incompréhensible. En fait il a pas mal de vocabulaire, il a probablement appris la prononciation japonaises de tout les mots chinois et hop, il a cru que c'était la fête. Sauf que de 1 niveau grammaire et conjugaison c'est nettement le plus nul de la classe, de 2 niveau prononciation c'est pire qu'un candidat de télé-réalité atteint de trisomie 21, bègue.

 

Ce qui fait qu'une fois ma prof principale lui a quand même balancé qu'elle l'écouterait quand il aurait appris à parler japonais. Dans le genre violent ça se pose là sauf qu'il a pris ça pour une blague et ça l'a pas calmé 3 min. Du coup elle loupe plus une occasion de lui signaler à quel point il faudrait qu'il arrête de parler pour le bien d'autrui. Et EN PLUS ce con là a réussi le niveau le plus élevé du JLPT (comme le TOEIC mais en japonais)... franchement la prof a fini par déclarer publiquement qu'il l'avait forcément eu par la grâce de dieu. Bah ça aide de savoir lire les kanjis c'est sûr mais il paraît que même certains japonais un peu débiles l'avait pas réussi.... magie du QCM je sais pas...

Et le pire c'est que quand quelqu'un se trompe dans une réponse (et parfois pas d'ailleurs) il crie "C'EST FAUX" ou bien "MAIS CA VEUX RIEN DIRE BOUHAHAHAH" alors que nous on se retient tous de lui hurler de fermer sa gueule à chaque fois qu'il l'ouvre. Mais bon la bienséance si c'était pour tout le monde, ça se saurait, hein.

En plus de ça il adore arriver en retard, et au lieu d'attendre l'heure de pause suivant pour ne gêner personne il arrive en plein milieu d'une heure aléatoire sans "bonjour excusez moi", parfois même répond au téléphone pendant le cours, tant qu'à faire, et se faufile avec une grâce féline jusqu'au couloir dans lequel il gueule allèrement comme si la vitre qui nous séparais de lui changeait vraiment quelque chose.
Et quand il fait pas tout ça eh bah il fait des grimaces dans le vide. Mais genre il se fait des films dans sa tête ou je sais pas, on le vois faire des kaméhameha dans le vide, jouer à coucou-caché grimacé avec un partenerre imaginaire, danser sur sa chaise avec un visage effrayant (qui l'est déjà à la base n'oubliez pas) etc. son répertoire est tellement vaste que je ne saurais le résumer mais je me tourne régulièrement vers lui avec un visage effrayé ainsi que les profs qui essaient tant bien que mal d'ignorer cette grosse chose irritante qui même quand elle ne parle pas fait des trucs flippants.

 

Et des fois il s'endort en cours sauf que même là il ronfle bruyamment. Franchement je cherche souvent mais j'ai pas souvenir d'avoir déjà rencontré quelqu'un qui mette autant mes nerfs à l'épreuve quoi. Je vous jure qu'il arrive souvent à lui seul à me donner envie de rentrer chez moi brusquement. Et même que, c'est véridique, quand je bois une canette je la garde volontairement sur mon bureau au cas où me viendait l'occasion ou je pourrais me soulager en la lui jetant quoi.

 

Et là vous allez me dire (oui j'ai le droit de vous inventer des répliques)  "ouais mais bon il est etre juste chiant mais un mec bien au fond" MAIS MEME PAS ! Il vit 150 ans en arrière il est con comme un balais, vit dans des stéréotypes choquants et aide jamais personne sauf si c'est une fille mignonne... Le genre de gars qui refuse parfois de lire des phrases à voix haute parce que "bouhaha c'est du language de fille ça, je lit pas ça moi" auteur aussi du "moi j'aime pas les fraises, c'est les filles qu'aiment les fraises". Une fois il est venu me voir pour me dire qu'en tant que photographe de mode il était fasciné par la France et rêvait d'y aller vu que tout le monde est stylé là bas (ha.ha.ha) et la première question qu'il a jugé bon de me poser était "y'a des PD en France ?" .... "oui plein, ils peuvent même se marier maintenant" "OUaAHHAHAH ça fait peur !" "ah bon pourquoi ?" et face au mur cloisonnant son raisonement intellectuel il s'est tout simplement barré là dessus. D'ailleurs les PD c'est comme les filles hein, y'en a partout du coup dès qu'un mec dit un truc qu'il a décidé "de fille" il a droit à "ouahahah cé comme lé pédé mouahahahah" *rire gras avec la tête en arrière, toute langue sortie*.

Et l'autre jour une prof en cours de vocabulaire nous parlait du mot pureté et d'un de ses dérivés utilisés pour les animaux le "race pure" qui s'utilisait plus pour les hommes d'autant que y'a plus aucun endroit qui puisse s'en réclamer ce à quoi l'être-vivant-le-plus-irritant-du-monde a rétorqué en agitant sa grosse main "Hein ? Bah ? Et l'Allemagne ?". Les yeux et la machoire inférieure de la prof sont tout simplement tombés, l'Allemand, moi-même et quelques chinois avons explosés de rire tandis que la prof super genée s'empressait de dire "hein ? mais non enfin y'a énormément d'étranger en Allemagne ! ça va pas bien ??" "ah bon ?".

 

Non sérieusement je n'en peux plus de ce mec je comprends pas comment il a pu cumuler autant de tares, Dieu s'est acharné il doit avoir un karma de merde je sais pas mais j'trouve ça assez impressionnant..

 

Enfin bref ce genre d'éléments me donnent la désagréable sensation d'être retournée au collège alors que j'avais quitté l'enseignement depuis quelques temps. Mais je sais que c'est aussi le meilleur moment pour profiter d'être un peu libre, tranquille, les avantages de la vie étudiante quoi !

J'ai en préparation un petit article assez ludique, j'espère qu'il sera plaisant à vos mirettes !

 

En attendant je vous souhaite une bonne année puisque chez nous on est déjà rendu au dernier jour de l'année, ne buvez pas trop, coquinous ! A l'année prochaine ! (LOL MDR)

28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 00:18

La vision que le monde porte sur le Japon reflète une image bien précise de la femme japonaise, et de sa place dans la société : un pays machiste où la femme sert l'homme, elle est timide, infantile, soumise, fragile, elle met sa main devant sa bouche quand elle rit. Elle est toujours apprêtée, cache sa poitrine mais à souvent les fesses à l'air, s'habille et se maquille de façon à paraître le plus jeune possible.

 

http://www.capsulecomputers.com.au/wp-content/uploads/maid-cafe-SMASH.jpg

Les maids : l'incarnation même de la cruchasse servile à la japonaise

 

Cependant de plus ou moins récentes discussion m'ont fait prendre conscience que c'était BEAUCOUP plus compliqué que ça. Tantôt présentée en grandes répressives face au sexe, tantôt en nymphomanes délurées : ces deux images contradictoire soulèvent bien la complexité de la place de la femme, et aussi celle de l'homme au Japon. Certains d'entre vous le savent : je suis très féministe. Si certains en doutent encore : le féminisme n'a rien d'une guerre femme VS homme, il s'agit juste de se mettre sur un pied d'égalité, où nous existons en temps qu'être humain avant d'être ce qu'on a entre les jambes, ce qui, je trouve, discrimine absolument les 2 sexes.

C'est aussi pour ça que certains ont du mal à comprendre ce que je fout au Japon et même si il m'arrive de me poser la question aussi, cet article devrait vous faire comprendre que dire que le Japon est un pays machiste n'est ni faux ni vrai. Je ne prétends pas détenir toutes les vérités en ce qui concerne le sujet mais ça fait des années que je classe dans ma tête toutes les info que j'ai recueillies sur ce sujet et j'ai l'intention de vous reporter ici les différents points de vue entendus de japonais de tout sexes et de tous âges, et d'expatriés, ainsi que des constats personnels. Je ne compte pas vous annoncer à la fin de l'article une vérité générale, mais vous proposer tous ces points de vues, des réflexions personnelles et laisser chacun face à ce complexe problème avec des éléments de réponse à gamberger. Ilest aussi possible que certains éléments me manquent, et je vous invite fortement à en discuter avec moi dans les commentaires : votre avis m'intéresse beaucoup. Et il y a aussi le fait que je n'arriverais peut être pas à tout synthétiser en un article, en effet, il est plus que possible que cet article dépasse le seul cadre de la femme dans le couple et l'article risque de déborder largement du titre. Je vais commencer par confirmer un peu le portrait ci-dessus puis le nuancer petit à petit, ne vous étonnez donc pas si j'enfonce un peu des portes ouvertes au début.

 

 

1. Sois belle et fait bien attention


Voici un premier point qu'on pourrait qualifier d'universel : partout dans le monde la femme nait, se voit décorer de petits nœuds, de coiffures plus ou moins sophistiquées. On lui apprend dès le plus jeune âge à quel point il faut souffrir pour être belle, que tu verras, plus tard, quand tu te maquilleras, et attention, exagère pas sur le goûter : laisse le reste à ton frère ! On lui dit en guise de compliment ultime que : toi, tu vas tous les faire tomber / tu vas briser des cœurs ! Et d'un autre côté : attention aux garçons ! Ils ne pensent qu'à ton petit corps délicat, soit plus maline qu'eux mais évite de trop t'y frotter.

 

Il faut que tu sois féminine ! Arrête avec ces talons et cette jupe, ça fait pute ! Maquille-toi mieux que ça ! Fais en moins, ça fait pute !

 

Ne me dites pas qu'on fait pas ça chez nous ! Le problème est le même ici. Ce qui s'ajoute à ça, c'est la culture. Celle de l'unité, celle de la normalité. Ne pas perturber l'ordre en place, c'est comme ça et puis c'est tout. En France et dans beaucoup d'autres pays on aime protester, être un peu différent, c'est un peu la guerre, les femmes sont belles, font attention et doivent aussi ne pas se laisser faire. Ici,mettre un pain dans le nez de celui qui s'approche de trop près est inimaginable. La seule solution au problème est de faire en sorte de les éviter : il faut se faire discrète. Tout en ayant sur soi tout ce qui est considéré comme joli et sexy, à coup de mini-jupes et de maquillage outrancier, parce qu'il faudrait pas être un sac à patate, si jamais on croisait l'homme de notre vie, ou même que si quelqu'un venait à poser les yeux sur nous, faudrait qu'il se dise qu'on est jolie, quand même.

Si un de ces hommes en rut fini par jeter son dévolu sur nos fesses, c'est que merde, on a pas réussi. Il m'a vue, je suis grillée, c'est ma faute.

 

Comment croyez-vous que ça s'appelle ? La honte. Avec un procédé bien connu de chez nous on place la femme dans un contexte de honte perpétuelle : il FAUT être belle, absolument ! Mais il ne faut pas rentrer dans un contexte de séduction, parce que la barbe un peu... surtout si on a 14 ans. Prendre un soin particulier de son corps, et faire en sorte que personne n'ai envie de le toucher, où même le regarder, il faut pas perturber l'ordre public en faisant se diffuser des hormones, mais si je suis pas jolie, je ne suis rien.

 

http://yukiao.jp/wordpress/wp-content/uploads/cx_040.jpg

 

Ce phénomène n'est pas particulièrement japonais, et pourtant il y a du pire ici, parce que la honte est japonaise. La fierté est un sentiment collectif il n'a pas à s'immiscer dans l'individualité, si tu es fière de ce que tu es, cela voudrait dire que tu te sens au-dessus des autres.

 

D'autant plus que si l'érotisme féminin dans l'imaginaire collectif à encore de beau jour devant lui dans le monde, au Japon on en a un particulièrement costaud.

 

2. La japonaise, érotisme et pornographie

 

Je crois que si cette image là est inconnu à ton cerveau, tu vis dans une grotte :

 

http://3.bp.blogspot.com/_b2yMlqZErJQ/TFs1w4sWC9I/AAAAAAAAALQ/VgsHlIa9r6o/s1600/japanese-school-girl-751238.jpg

 

"Coucou, hihi, j'ai 13 ans, tu veux voir ma culotte ?" résumerais bien l'érotisme japonais. La jeunesse est la clé. Un peu plus loin vous trouverez les gros nichons. Bon ça je pense que du coup vu la morphologie ambiante ça laisse tranquille pas mal de japonaises, mais les rares filles qui ont des gros seins doivent avoir une vie assez atroce. Moi ça va parce que je suis étrangère et que je fais peur mais les japonaises, les pauvres.

 

C'est simple : plus vous avez l'air d'une gamine, plus vous serez excitante. Ce qui est assez cradingue d'un point de vue étranger. Exemple type bien connu : les idoles japonaises, qui consistent à être euh... jeune.... peut vêtue.... stupide... parler avec une voix aiguë assez ignoble... Et savoir vaguement danser et chanter...

Voyez plutôt :

 

 

 

 

 

Si vous avez réussi à ne pas interrompre la vidéo en scotchant c'est que vous êtes fort psychologiquement, et je crois aussi je crois pouvoir vous dire sans erreur que vous avez perdu un certain nombre de neurones.
Eh bien sachez que toutes ces... petites filles en porte jarretelles sont actuellement dans un groupe de 86 filles, et on peut dire que c'est un bon chiffre. On peut aussi préciser que comme les membres bougent beaucoup et les données aussi je vais avoir du mal à vous donner une moyenne d'âge mais il y a quelques années l'une des membres avait 11 ans, et actuellement j'en ai au moins trouvé une de 14 ans. Je n'ai qu'une seule chose à dire à ce propos : vomit.

Ce groupe est ETREMEMENT populaire. Genre même si vous regardez le public et que vous constatez majoritairement des mecs un peu bizarres, elles ont aussi beaucoup de fans féminines et la majorité des japonais vont s'accorder sur le fait que AKB c'est MIGNON....

Incroyable de se dire que personne réagit, pourtant il serait difficile de nier que le groupe est pas essentiellement fait pour satisfaire l'œil (et un autre truc à mi-chemin entre les yeux et les pieds) de l'homme hétérosexuel un peu délaissé... D'autant que bizarrement, les membres n'ont pas le droit d'avoir un petit copain, comme si c'était pas pour que les hommes puissent bien s'imaginer des choses étranges.

Même si je me vois obligée de nuancer mes propos vu qu'en général les groupes populaires masculins subissent la même réglementation.

 

Vous l'aurez compris, même si la jeunesse est appréciée partout, ici sa frôle la pédophilie... Si ce n'est que ça la touche carrément. En effet au Japon il est possible de trouver des magazines et BD pédophiles voire zoophile d'ailleurs. Il semblerait que l'état japonais considère que ces gens malades passeront moins à l'acte si ils ont moyen d'utiliser ces supports comme exutoires...

MOUAIS.

Même si ce mode de pensée a une logique certaine, ou plutôt une certaine logique, on peut déjà se demander si ça vaut la peine d'utiliser des enfants pour poser (je sais pas à quoi ça ressemble et jusqu'où ça va, donc sur ce point je ne fais que supposer, j'ai pas trop trop envie de voir). Quant aux mangas j'ai des amis qui avaient trouvé un bouquin abandonné bien fourni avec toutes sortes de BD dedans des plus normaux aux plus cradingues et j'ai eu l'occasion de voir le mal en face et euh.... c'était tellement choquant que j'ai vraiment pas envie d'en parler. Bon, au moins c'est pas de vrais gamins.

Mais l'autoriser est aussi un moyen d'accepter la pédophilie plutôt que de la soigner, voir de laisser penser que c'est finalement pas si grave, et ça, c'est dangereux.

Et attention là je parle vraiment d'enfants, même pas des ados ! Dans le cas des AKB et des idoles et la popularité qui va avec (allez pas penser que tous les japonais lisent des revues pédophiles non plus) là c'est vraiment public et assumé, donc je suppose que le japonais moyen trouve ça pas trop grave de zieuter des gamines de 13 ans en jupette. Et c'est plus que dangereux selon moi. C'est vraiment UN truc que je leur excuserais JAMAIS !

Comment éviter dans ces conditions de donner un côté sexuel à la collégienne lambda qui rentre des cours ? Même si il est possible de choisir sa longueur de jupe d'uniforme, les jeunes filles ont tendance à les raccourcir quand personne regarde en enroulant le haut de la jupe au niveau de la ceinture. Entre les jeunes filles qui veulent ressembler à leurs idoles pour être cool et les bonhommes qui veulent se faire lesdites idoles je vous dis pas le BORDEL.

Ensuite autre problème, au niveau de la pornographie japonaise, célèbre pour être particulièrement étrange, on aura vite fait de savoir que la femme est souvent complètement passive, elle est souvent qu'à moitié consentante voire carrément réticente et particulièrement réduite à rien, c'est vraiment humiliant et je m'étendrais pas sur le sujet je pense que vous avez compris le principe.


3. Histoire et religion

Petite pause historique, je rappelle pour la forme que la religion du Japon est le Shintoïsme, qui se même harmonieusement au Bouddhisme depuis fort fort longtemps.

Il est assez étrange de constater que le dieu principal du Shintoïsme est... Une femme !

En effet Amaterasu est la déesse du soleil et reine du royaume des cieux est si importante que c'est elle qui est représenté par le disque rouge du drapeau japonais, parfois représenté aussi avec ses rayons. Tous les empereurs du Japon sont censés être ses descendants.



 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/e5/Amaterasu_cave.JPG/500px-Amaterasu_cave.JPG

On peut se demander quelle logique pousse donc les empereurs à être tous des hommes... Enfin il existe quelques impératrices, notamment au 7ème et 8ème siècle, mais tous en période transitoire en attendant que machin chouette ai l'âge de les remplacer.

Par contre il existe une trace d'une Impératrice importante dans les écrits chinois : l'empereur chinois Wei aurait entretenu des rapports cordiaux avec une Reine du Japon nommée Himiko dans les années 200. La légende en fait un personnage particulièrement puissant et important dans une société matriarcale : seule son jeune frère et son cuistot avaient le privilège d'être dans son entourage, le reste du château aurait été peuplé uniquement de femmes. On lui prête toutes sortes de pouvoir magiques voir des assimilations avec Amaterasu elle-même. Même si les écrits japonais n'attestent pas de son existence il semblerait qu'elle soit officiellement reconnue comme ayant existé. En effet des chercheurs japonais avaient déclaré en 2009 avoir trouvé sa tombe vers Nara : d'un côté la tombe semblait un peu trop moderne pour dater de cette époque mais des datations au carbone 14 confirmeraient la période... sauf que l'agence impériale refuse l'exhumation et on en saura rien.... COMMENT QUE JE SUIS DECUE MON DIEU

En outre, d'après mon ancien prof d'histoire du Japon, l'introduction du confucianisme à partir du 6ème siècle jusqu'à son top level vers les années 1600, aurait grandement contribué au développement du style de vie patriarcal et phallocratique (j'aime pas ce mot... je visualise un gros zgeg qui sort de nul part à chaque fois que je l'entends) actuel du Japon. Si un japonais vous sort un jour que vous devez un peu fermer votre gueule parce que dans la tradition japonaise c'est comme ça vous pourrez donc lui foutre un livre d'histoire dans la gueule en lui disant que ce mode de pensée est chinois : ça risque de le calmer.

Visualisez donc la petite japonaise un peu niaiseuse qui vous maintient dur comme fer qu'elle sait pas à quoi ressemble un zizi (j'ai une anecdote dans laquelle des potes avait dessiné une stouquette par terre pour des raisons que j'ai oubliées et qui sont sûrement inexistante, et une amie japonaise - au demeurant adorable - est restée pantoise devant en demandant ce que c'était.... Le pire c'est qu'elle avait l'air sincère et est avec le même mec depuis 6 ans on se pose beaucoup de questions sur leur vie intime) qui vous fait des petits gâteaux et vous prépare votre goûter pour le travail, vous laisse faire ce que vous voulez d'elle parce que c'est dans vos gènes vous y pouvez rien, pauvres hommes.

WONDERFUL ISN'T IT ? Vous ai-je précisé que le prix à payer dans un premier temps est qu'elle n'utilise son portefeuille que pour payer les transports jusqu'à vous, suite à ça vous paierez TOUUUUUUUUUUUT et en théorie vous déciderez aussi du rendez-vous mais attention si elle a envie de rajouter des trucs à la liste de resto-karaoke-purikura et, vous l'espérez, love hotel alors tenez-vous bien ! Elle va "subtilement" vous faire remarquer que "oooooooh j'aimerais trop çaaaaaaaaaaa" et si vous décidez d'ignorer cette alarme fluo et suraiguë, elle risque de gonfler ses joues (oui, ici une femme en colère gonfle ses joues, parce que c'est super naturel comme réaction)

Non ça se tient, selon moi.

Donc voilà homme, tu tiendras le rôle de petit papa pervers sauf que t'as aucun pouvoir contre elle ! Sauf si t'en veux plus dans quel cas c'est réglé de toute façon elle en a sûrement 4 comme toi à côté pour peu qu'elle soit jolie.

Bon, elles ne sont pas toutes méchantes, loin de là, mais l'argent est VRAIMENT très important pour elles.

Suite à ça, si elle a décidé que vous êtes le meilleur parti prix, il faut penser vite au mariage hein, parce que quand même !

Au Japon même si bizarrement le taux de célibat est particulièrement important, on pense très vite au mariage. Beaucoup de garçons et de filles restent chez leurs parents jusqu'à ce jour même si ce mode de vie tend à se dissiper parce que les enfants sont souvent obligés de bouger pour leurs études et leurs travail, tout n'est plus aussi fixe. Par contre j'ai l'impression que ça leur fait peur et ce qui précipite parfois les choses c'est le bébé....

Non ce ce côté-là c'est impressionnant, si il y a un bébé en cours il FAUT se marier.
Je comprends pas trop pourquoi d'ailleurs parce que quand c'était le cas en Europe c'était principalement pour des raisons religieuses. Enfin voilà de ce côté-là c'est vraiment bluffant comme c'est automatique et j'ai tendance à trouver ça un peu triste parce qu'on a l'impression qu'aucun des deux n'étaient vraiment prévus...

La phase séduction-mariage terminée, il semblerait que l'image soumise et docile de la femme japonaise a un versant assez peu connu à l'extérieur du pays. La vision officiele du pays qui arrange tout le monde c'est le ご主人("goshujin"->le maître) et son 奥さん("okusan"= en gros, celle qui est "au fond"...) qui s'occupe des enfants, de la bouffe, de la maison et monsieur fait gagner l'argent et l'honneur à sa famille. Bon je crois que vous visualisez bien.

Maintenant je vais ajouter une dimension plus méconnue qui peut nuancer un chouïa cet image un peu cracra/années 20. Si vous discutez un peu avec des japonais qui ont un peu plus de 30 ans et qui ont une vision d'ensemble et une culture un peu plus approfondie ils risquent de tous vous dire la même chose : les femmes sont celles qui ont le plus de caractère au Japon et les hommes sont une sacré bande de petites fiotes lâches et fébriles. J'avais entendu d'une oreille ce genre de choses mais depuis que je suis dans le Kansai qui est un peu le Marseille japonais (à son échelle hein) j'ai entendu ce propos plusieurs fois, notamment dès l'avion par une mamie japonaise assise à côté de moi qui m'a demandé ce que je pensais des japonais. Elle m'a dit "ils sont gentils hein ? Non franchement les japonaises ont beaucoup plus de caractères eux ils sont mignons mais qu'est-ce qu'ils sont mous du genou..." propos que m'a tenu mon propre homme 2 jour plus tard. Sur le coup je me suis dit "gentils... gentils... faut voir" puis je me suis rappelé que finalement c'était pas tant la méchanceté que la lâcheté des japonais qui rendaient les relations si difficiles. J'ai fini donc par me rendre compte que c'était pas faux. 

En revanche l'image que se font les japonais de la femme mariée est un peu plus proche de la vision des films de Miyazaki. La femme forte, combative qui gère absolument tout, même si elle est parfois réduite à rester dans l'ombre. 

En effet depuis l'époque des samouraïs contrairement à ce qu'on pourrait penser c'est la femme qui gère traditionnellement le budget familiale. C'est certes l'homme qui gagne cet argent mais dans certains couples il y a un accès très limité : certaines femmes confient donc à leur mari de "l'argent de poche" pour les sorties, le reste nécessite l'accord de la matriarche. L'empreinte de cette tradition est facilement vérifiable en mettant les pieds dans une banque : vous remarquerez qu'au moins 80% des employés donc des femmes. L'image vénale des femmes trouve donc facilement ses racines dans cette tradition, mais on y trouve aussi une image de la femme raisonnable, clé de voûte de la famille et de la cohésion sociale.  Une fois mariée, la femme devient mère. Vous remarquerez d'ailleurs vite qu'une fois la famille fondée, les époux s'appellent l'un l'autre "Papa" et "Maman".

Si les européennes ont tendance à avoir pitié des femmes japonaise victimes du machisme, le fait que ça tende à bouger très lentement à une raison simple : les japonaises semblent s'en contenter fortement. Contrairement aux français qui aiment faire des vagues, le japonais est davantage caméléon. Les femmes ici ont l'air d'avoir trouvé une situation qui est finalement plus avantageuse que celle de l'homme. Elle est peut-être condamnée à se taper les gamins qui crient et le mari qui rentre bourré à minuit toute la semaine, mais déjà beaucoup d'entre elles ne font finalement plus ou peu d'enfants, et il est parfaitement accepté que le mari parte travailler à l'autre bout du pays pour subvenir aux besoins de la famille. Si un mari a un moyen de gagner un maximum d'argent possible il doit le saisir quels qu'en soient les conséquences. Certaines femmes japonaises ont l'air un peu d'abuser de cet homme à disposition, aussi j'ai entendu mon ancien collègue chef de cuisine du restaurant dans lequel j'ai travaillé en 2009 que "depuis que notre fils est là elle n'est plus la même, c'est plus une femme, c'est une mère... Elle me réveille en trombe avant le boulot et me force à passer l'aspirateur avant d'aller travailler" et je rappelle qu'il bossait entre 70 et 100 heures par semaine.

Ceux d'entre vous qui lisent des mangas et mirez des animés japonais auront certainement remarqué cette bonne femme tyrannique maîtresse de son domaine. C'est donc pour elles une sorte de moyen d'avoir le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière que de ne pas travailler et laisser l'homme faire le beau avec ses responsabilités et ses costards à son travail pendant qu'elles font la vaisselle vu qu'elles disposent de l'argent et de davantage de temps libre en plus de voir grandir leurs enfants.
 

 

 

J'espère que vous aurez compris donc que il n'y a rien de tout blanc et tout noir : si la femme juvénile est un peu considéré comme un objet sexuel puis une potentielle femme douce et jolie, une fois entrés dans le "monde des adultes" difficile de savoir lequel des deux sert l'autre. S'il est assez choquant parfois de voir un homme s'affaler en rentrant du travail pendant que la mère, qui bosse à mi-temps, fait la cuisine et lui sert son riz sans un merci (scène vue) cette situation découlerait peut-être de la volonté des femmes de s'identifier au modèle occidental. Certaines japonaises vont dire être en admiration devant ces femmes qui peuvent concilier un emploi et le rôle de mère sans particulièrement réfléchir au fait que ça marche parce que le père le fait aussi. D'autres abandonnent même la maternité, et d'autres se conforment au modèle "traditionnel" et reste à la maison. Et dans ce cas on peut aussi trouver choquant que ces femmes aient une vraie vie de famille pendant que le père bosse comme un forcené et se fasse engueuler en rentrant, et encore plus quand celui-ci est condamné à bosser à l'autre bout du pays.

 

 

Si on résume en gros, la femme serait en rapport de séduction afin de trouver le mari le plus enclin à s'occuper d'elle et assurer la protection de la famille, à l'ancienne quoi. Mais il semble y avoir un déséquilibre dans leurs rapports à cause du renfermement sur soi et d'un tabou de la sexualité que je soupçonne d'être assez récent. J'ai ouï dire que cette honte de la sexualité (notamment féminine) n'était pas présente auparavant et se faisait donc naturellement, vous pourrez d'ailleurs trouver des estampes anciennes assez osées, du porno en fait. Mélangez du puritanisme avec un imaginaire érotique assez fourni depuis fort longtemps, ça donne de la frustration et des couples sans relations. Mélangez de l'individualisme à une culture où on dissimule ses sentiments au grand public et ça donne des jeunes timides et égoïstes.  

 

Voilà en gros comment je vois les choses à savoir donc si il est préférable d'être une femme fragile, polie, docile, mais aussi manipulatrice, psychologiquement forte, raisonnable et maîtresse chez elle ou un homme lâche, libidineux, alcoolique qui ne sais pas contrôler ses pulsions et sacrifie sa vie à sa famille et à son patron. 

Bah oui, c'est sympa pour personne, comme d'habitude. 

 

Pour fouiller d'avantage je conseille :  

Japonaises, la Révolution douce de Anne Garrigue aux Editions Picquier (merci à Guy Bugeau pour me l'avoir offert)

 

Published by Claire - dans A propos de....
commenter cet article
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 10:34

Désolée j'article que je devais sortir y'a une semaine déjà est en pause parce que j'arrive pas à écrire. Après une periode de calme et de grande forme ma rhinite chronique est en mode ULTRA MEGA OUF, probablement à cause de la chaleur couplée à l'air conditionné, je passe mes nuits à me moucher et quand je dors je respire mal donc je dors qu'à moitié et je me réveille toutes les heures. Du coup je suis crevée, j'arrive à me concentrer sur rien, et j'arrive pas à écrire plus de 3 phrases et encore elles sont vraiment nazes et je tiens à faire les choses bien, pour cet article en particulier.

Là je viens d'acheter un stock de médoc et j'espère être en forme très prochainement ! J'en suis à un stade où même le spray nasal qui fait des miracle en temps normal me fait éternuer donc bon XD

18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 19:20

Bien le bonjour mes amis !!

 

C'est bon ! Mes petits pieds blancs on refoulé le sol japonais ! J'ai atteri à l'aéroport international du Kansai y'a plus d'un mois, donc on peut vous dire que je vous ai bien délaissés... Oui oui !

 

Cela dit j'ai eu du mal à retrouver l'inspiration, j'ai moins ressenti le besoin de conter tout ce qui m'arrivait et j'ai donc commencé à chercher les différents sujets que j'ai pas traîtés... Parce que je sais pas je ne sais plus quoi vous conter sur ma vie actuellement vu que je suis beaucoup plus "pausée" qu'à l'époque. Enfin dans un premier temps je vous campe le décor de cette nouvelle année bien différente de l'autre :

 

- J'ai 10 kilos de plus dont probablement la moitié de cheveux, que j'ai rouges xD

 

- Je suis en école de langue, où plutôt un institut, en plein centre d'Osaka. J'apprend le japonais de manière intensive et en reprenant actuellement bien les bases que j'ai apprise seule à l'époque en errant sur ces sites internet et donc de manière assez incomplète. Le but à terme est de trouver un travail et décrocher le Visa qui va avec.
Pour ceux que ça intéresse mon école se nomme Ehle Institute http://ehle.ac.jp/ coûte un demi rein, mais est à priori très bien :) quand on aime être entourés de chinois un peu teubé (oui c'était bête et gratuit, j'aime bien la gratuité)

 

- J'ai un homme ! Qui n'est pas sensé être un Masaya en puissance et qui n'est pas sensé disparaître dans 2 mois. Je commet donc le risque de faire une connerie en vous disant qu'il se nomme Yasu, habite à Kobe, est sensiblement plus vieux que moi, est peintre, fais du cheval, de la moto, manie le katana, le karate, le taichi et est couvert de tatouage : le minimum essentiel quoi.
Ouiiiiii c'est un changement radical et ça me fait du bien. Je vous sens venir : non il est pas yakuza même si il passe jamais la douane sans qu'on lui pose la question, même qu'il a tout ses doigts.

J'ai hurlé à ma colloc que j'avais trouvé l'homme de ma vie en voyant sa photo sur internet il y a 2 ans, puis on s'est rencontré à 2 reprises lors de mon voyage d'un mois au Japon que j'ai pas voulu vous raconter. Depuis on s'est tourné autour à moitié désespéré. Et plus d'un an d'internet plus tard lorsque j'ai pu confirmer mon retour on avait toujours autant envie d'essayer de se faire une place dans la vie de l'autre et ça s'est décidé malgré les 6 mois d'attente encore devant nous.

Depuis ça dépasse toutes nos attentes, il est tout ce que je cherchais chez un homme. Mais en mieux.

 

Et je vais vous surprendre en disant qu'il ne possède aucunes des caractéristiques de mon article sur le petit ami japonais.

EH OUI CA EXISTE mais ça a 40 piges ! XD enfin moi je m'en fiche c'est pas les avantages qui manquent, si on doit parler de façon rationnelle... Il est même féministe, sans déconner je savais même pas que ça existait ici !

Il est même responsable de mon image de présentation.

BREF je pense que cette année s'annonce sur de plutôt bons augures après presque 3 années psychologiquement proche du parquet... de la cave je suis chargée à bloc !

 

voilà donc ma nouvelle situation, avec mon chérichéri à Kobe

 

where_is_kansai.jpg

 

J'habite donc près de Nanba en plein centre dans un tout ptit n'appart mignon pour me rendre à l'école à pieds.

 

Voilà donc le décor de mes nouvelles aventures !

 

Actuellement j'ai en cours un article sur les japonaises que j'aimerais pondre demain, je suis un peu patraque en ce moment et l'article est très long du coup ça a pris plus de temps que prévu...

Je vous conseille également d'aller jeter un oeil au blog de mon frangin et de sa dulcinée qui font un road trip en Amérique du sud, parce qu'on est un peu des fous dans la famille. Dans le genre opposés et maximum de décalage horaire on a fait fort.

Voici voilà ----> La ùltima illuvia

30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 02:26

Bonsoiiiiiiiiiir

Bon bah comme j'ai reçu des commentaires gentils j'ai décidé de faire mon come back HAHAHAHA

Oui je marche à l'amour. Virtuel en plus.

 

Je vais vous calmer tout de suite, je ne suis pas au Japon *fuite de l'assistance*

Mais j'irais *retour de l'assistance*

 

Pour le moment je vends des sandwich en tablier et casquette Segafredo dans la gare de Nantes et c'est très bien. Mais du coup comme ça n'a l'air de n'avoir aucun rapport ça permet d'économiser *aaaah*

Pour une école à Osaka *oooooooh*

 

Donc voilà nouveau projet en cours : école de japonais à Osaka. Parce que j'ai découvert que les gens du sud bah ils sont vachement plus sympa que les Tokyoïtes de base alors j'ai décidé de tenter l'expérience. En plus à côté y'a Kobe et Kobe c'est une ville cool. Et comme ça non seulement je pourrais peut-être passer le JLPT (TOEIC japonais, oui parce que savoir causer c'est cool mais savoir écrire c'est mieux pour un exam, parce que je le lis pas trop mal mais c'est tout) mais en plus chercher un travail comme ça j'aurais un an pour fouiner ci et là ça me paraît pas mal. Maintenant que j'ai perdu 30000000 points en timidité et gagné +23783728 en confiance en moi j'arriverais peut être davantage à faire des démarches. Non parce que je vous campe le tableau : avant de partir au Japon passer un coup de téléphone me rendait malade pendant 3 semaines tellement j'osais pas... aller quelque part pour chercher du travail pareil. Depuis bon j'ai du trouver 2 stages et un travail entre temps, et au Japon j'ai du me forcer à passer en panique totale des coups de fils en japonais et anglais alors maintenant ça me paraît vachement simple.

 

Enfin bon on sous-estime toujours les débarquements en pays étranger même si on l'a établi comme étant son pays par notre choix... Bah l'été dernier ça a été moyen pour les démarches kemem.... j'ai passé des coups de fils et tout mais çan'a rien donné.. Aussi je suis plus vraiment sûre de vouloir faire de la coiffure donc ça n'aide pas, on repart à zéro.

 

Ah aussi je vous avais dit que j'allais être en colloc avec une japonaise ? Bah ça a duré 3 mois et c'était une folle finie, psychopathe, mythomane, capricieuse et j'en passe et des meilleurs, j'ai faillit la tuer et moi avec pour excès de poisse sociale. Oui je fais toujours des merveilles avec les gens, toute personne avec qui je décide de me lier trouve toujours un moyen pour abuser de ma gentillesse et se casser la bouche en coeur avec des choses que j'aime. J'adore <3

Enfin ça a eu un avantage si l'en est : ça m'a rendue haineuse. Bah oui, à force. Et avec des clients qui viennent se coller à mon stand en me demandant si j'ai des sandwich sans jeter le moindre coup d'oeil aux vitrines ça aide pas faut dire. Donc maintenant quand quelqu'un me pourrit le quotidien je lui parle plus, et ça a eu un effet incroyable : depuis la première fois depuis mes... chépa 8 ans ? Bah je dors. OUI. Je dors et je suis en forme. Bon je fais pas de crasses aux gens pour autant parce que je possède un trucs excessivement présent bien qu'absent chez 90% de la population qui s'apelle CONSCIENCE et même CULPABILITE donc frape moi et tu t'en prendras 2 fois plus. Sinon je serais toujours excessivement bonne poire mais au moins j'suis pas en tord. Et le Tortue.

 

Ah et j'ai pas raconté mon road trip au Japon de l'été dernier ! Pour une bonne raison : y'a rien à raconter. Non enfin j'exagère j'ai appris à passer un mois au Japon de façon bon marché en dormant dans des manga café et tout et j'ai visité des villes sympa et j'ai vu et revu des gens très bien mais je sais pas si j'en parlerais davantage... Non parce que je viens de relire mon blog et on voit bien que plus le temps passe moin j'en raconte faut dire que le moment ou on débarque en mode touriste et "KYAAAAAAAAAAAA UN GARS AVEC UN JEAN MOULANT LOOOOOVE" et le moment où on s'habitue au fait de croiser des gens vêtus en vache, qu'on traverse un passage piéton avec un mec couvert de plumes multicolores sans tiquer et qu'on se dit "merde je me suis habituée au n'importe quoi de ce pays". ça m'a vachement fait marrer de revoir comment je devenait folle au moindre gyaru-o (comprendre : mec au bushing défiant la gravité avec du maquillage et des fringues moulantes) qui haussait ses sourcils épilés alors que maintenant j'ai juste envie de les gifler. Faut dire que y'a eu Masaya pour me dégouter. Ah ça m'a fait rire aussi de relire ma rencontre avec ce fou furieux, et les premiers commentaires de Sonia (je vous conseille d'aller voir son blog dans mes liens c'est fort en chocolat niveau expériences en tout genre aussi). D'ailleurs j'ai toujours un contact fort irrégulier avec Masaya qui m'a quand même implicitement fait comprendre qu'il comptait m'épouser XD alors oui mais va falloir que je lui fasse savoir que je compte me trouver un vrai homme avec un cerveai sain quand même. Et pas quelqu'un qui refuse de me parler pendant 2 mois quand je lui dit que j'ai pris 3 kilo avant de revenir la bouche en coeur avec un "comment ça vaaaaaaaa tu me manque <3"

Oui mais non mec on peut plus y croire à ça. ça sera pas facile de rompre le cordon quand même parce que l'attirance mutuelle est vachement abusée et que il me fait atrocement rire dans sa folie plus ou moins douce. Je pourrais jamais l'aimer mais passer du temps dans le pays des merveilles de Masaya, ça j'aime beaucoup.

Ah et j'ai aussi des nouvelles de Yuki (en fait la magie facebook qui a touché le japon ces 2 dernieres années fait que je les ai tous en contact permanent). Il a ouvert nouvellement son restaurant perso à Harajuku et j'ai bien hâte d'y goûter ses spécialités !

 

Et ma foi c'est à peu près tout !

A plus dans le bus !

11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 21:54

ça fait bien longtemps que j'ai pas écris ici hein les gens.... Bah pour une fois c'est pas par flemme, c'est parce que j'avais plus rien à y écrire.... il s'est passé des choses qui font que la fin de mon séjour, j'ai TOUT sauf envie de le raconter tant certains souvenirs me donnent la gerbe... Une fin de séjour qui s'est composée de fête, d'amis, de rires, de Masaya et de Daisuke. Et ce dernier a pris une place qui maintenant est assimilée à trop de choses qui me filent la nausée pour avoir envie d'en parler.

 

Déjà parce que c'est un connard, qu'il agit avec les filles comme le dernier des enfoirés. Et ensuite parce qu'il a été au centre de la plus grosse des trahisons  dont j'ai jamais été la victime. A savoir comment des gens qu'on aime depuis des années sont de sales enflures... Et que en plus ça nous surprend pas tant que ça, mais à vouloir se voiler la face et prendre le chemin le plus simple - parce que virer quelqu'un de sa vie entraîne plein de discours larmoyants basés sur des "tu te souviens"- on se fout dans ce genre de merdes dégueulasses. Parce que moi aussi j'ai toujours su que cette personne était capable des pires choses pour satisfaire son égo, mais je me disais "oui mais bon". Oui mais bon quoi ? Oui on avait des souvenirs funs, mais surtout entrecoupés de souvenirs qui m'ont toujours laissée perplexe... Mais les gens ont le droit d'avoir des défauts alors tant que ça nous frape pas en pleine gueule on laisse passer même si ça s'entasse quelque part et ça se coince dans le nerfs....

 

J'ai découvert plusieurs choses à travers ça : à quel point on ne peut faire confiance à personne, à quel point les gens préfèreront vous arracher le coeur que piquer un peu le leur, à quel point les gens ont tellement peur d'être seuls qu'ils préfèrent s'encombrer d'une amitié pourrie jusqu'à la moëlle que se disputer avec quelqu'un, et à quel point on est seuls au monde jusqu'à notre mort.

Les gens refusent de voir qu'une personne qu'ils affectionnent pas mal a en fait autant de sens moral qu'une huître congelée. Couper contact avec une personne détestable, c'est être une hystérique qui exagère tout, parce que "oui mais bon", et "oui mais c'est dommage" et "rhoo mais quand même". On se tord de douleur et de haine mais à part ça c'est dommage de jeter par la fenêtre ce qui vous fait mal comme ça. Bah oui, mais non. On me traîte même pas d'hystérique, ça serait pas correct, on me dit rien. Et c'est terrible, rien. Où alors on dis "ah oui ohlala ma pauvre" mais par derrière c'est autre chose.

J'ai toujours préféré être seule que mal accompagnée, mais je pensais pas que je serais seule à ce point.

 

Parce qu'on m'a dit à plusieurs reprise que "de toute façon faut pas faire confiance aux gens". Sauf que pour moi l'amitié et la confiance, c'est pareil. Sans confiance il n'y a ni amitié ni amour. Donc c'est dans ce contexte que j'évolue à l'heure actuelle à savoir : ai-je des amis ?

Et sinon putain à quoi ça sert.

 

Pour le savoir on va quand même dire que la vie continue. Dans l'insomnie, les douleurs abdominales et les crises d'angoisses nocturnes mais ça continue. Et ce blog aussi puisque je pars au Japon dans une semaine, pour seulement 3 semaines cette fois. Déjà parce que j'avais besoin de changer d'air (et que j'ai pensé que l'air radioactif était de bon aloi), parce que mes amis me manque, courrir après les hommes aussi, les gyudon surtout, qu'il faut ABSOLUMENT que j'aille au Kansai, et que pour mon projet de vie futur - à savoir avoir un visa de coiffeuse au Japon -, ça nécessitait un peu de repérage, de démarchage et de renseignements.Où sinon me trouver un fiancé, pour le visa c'est chouette aussi.

Donc selon les heures je saute pas spécialement de joie, parce que je suis rentrée dans une telle aire d'angoisse que c'est limite si je flipe pas quand je parle à quelqu'un, au cas où il trouverait un truc méchant à me balancer. Donc se faire un voyage à l'arrache prévu 1 mois à l'avance ça me rend légèrement malade mais on va faire avec parce que justement LA VIE CONTINUE. Reste plus qu'à se souvenir pourquoi on vivait avant de se demander si ça valait le coup, et c'est parti. Puis d'un autre côté bien sûr, j'en crève d'envie parce que ça fait 1 an que je suis complètement perdue et que j'ai l'impression que là bas peut-être ça ira mieux.

Rien n'est moins sûr pourtant vu que je suis retournée en France en me disant "chouette je vais revoir mes amis de toujours et goodbye la solitude !". Sauf que si certes j'ai des amis ici ils ont trouvé entre temps presque tous dans leur vie un homme où une femme qui prend beaucoup trop de place pour combler mon besoin d'affection... D'autant plus si on prend en compte ces évènements récents qui me font me demander si l'amitié c'était vraiment ce que je pensais et chérissais à la base.

 

Donc voilà j'aurais bientôt de nouvelles choses à vous conter sur le pays du soleil levant. Je sais pas encore si j'aurais l'occasion (j'ai l'intention de jouer au bernard l'hermite chez les gens donc c'est pas forcément pour squatter leur connexion internet pendant 300 ans) et le courage d'écrire au fur et à mesure, où si je vous pondrais un pavé en revenant. Si vous n'avez aucune nouvelle c'est qu'elles sont soit merveilleuses (type j'ai rencontré Tatsurô il m'a demandé en mariage et, hypnotisé par ma voix me propose une carrière de rockstar et que, overbookée par le secret et le succès je n'aurais plus le temps et le droit de vous conter ma vie extraordinaire jusqu'à ce qu'on y dédie un film d'ici 2050) , soit catastrophiques (type t'as pas d'avenir t'as pas d'amis et les hommes te voient tous comme un vagin doublé d'une génitrice potentielle et j'ai trop honte pour vous le raconter) -> Remarquez LEQUEL est le plus probable XD (rho c'est bon je déconne)

 

Donc comme vous pouvez le constater je suis à l'heure actuelle aussi joyeuse et bout-en-train que les bigornaux de la baie de Fukushima doivent l'être actuellement (et allez savoir peut-être que la radioactivité ça shoote) et j'arrive encore à débiter des conneries, heureusement pour vous.

 

Ah aussi à la rentrée là je vais me mettre en collocation avec une récente amie japonaise alors j'espère bien que je vais devenir trop douée sa mère en japonais et que ça sera une expérience enrichissante.

 

Et désolée à ceux qui penseront que j'abuse et tout, c'est pas des reproches ciblés mais un problème que j'ai avec la vie en général qui fait que je doute de tout et que tout me fait peur et que en ce moment je suis plus proche de Droopy que de Winny l'ourson. Voilà.

 

゚・:,。゚・:,。★゚・:,。゚・:,。☆゚・:,。゚・:,。★゚・:,。゚・:,。☆゚・:,。゚・:,。 ★゚・:,。゚

 

Il faut rajouter de la vie aux années, et non des années à la vie.

 

Proverbe chinois.

Il faut rajouter de la vie aux années et non des années à la vie.


Source : sélection - citation

Il faut rajouter de la vie aux années et non des années à la vie.


Source : sélection - citation

5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 15:21

Bonne nouvelles mes amis : je suis en vacaaances ! 1 semaine de vacances dans l'année ça se fête et je me sens vâchement moins fatiguée. Et comme quoi ça sert de me mettre des commentaires, recevant un commentaire j'ai eu l'idée de relire un peu mon blog pour ressasser mes souvenirs parce que je suis particulièrement nostalgique, en l'envie de le continuer un peu.

Donc le temps de me décider sur quelle idée d'article j'allais me fixer puis voilà : j'ai décidé de parler des hommes qui ont marqué mon séjour. Vous aurez peut-être remarqué mon déséquilibre sentimental mais je fais parti des gens qui vivent pas du tout pour avoir un mari et des gosses. Vous auriez aussi peut-être cru que si vu que je cause souvent de "homme de ma vie" "marrions nous" ect. mais en fait c'est dans mes délires total et mon besoin d'exagération perpétuel. Et aussi certains pensent que je suis une grosse blasée qui aime pas les couples parce qu'elle a pas de copain. C'pas vrai non plus.

Mais je suis indépendante, si je dois avoir un mec ça sera pas celui qui me promettra la lune et l'amour jusqu'à la mort. J'ai besoin de quelqu'un comme moi qui aime les imprévus et le moment présent. J'ai une peur monstre de l'ennui et des futurs tout tracés et aussi d'avoir une seule personne à mes côtés. J'ai besoin d'être aimée of course mais je préfère être entourée au quotidien par des amis en qui je peux avoir confiance qu'un mec pour qui je vivrais et qui vivra que pour moi.

Du coup si j'ai l'air blasée c'est parce que justement la plupart des gens vivent dans le but de l'amour de leur vie et même quand c'est pas le cas disparaissent plutôt vite dès que leur chéri passe par là et pour les célibataires endurcies comme moi c'est lourd parce que j'ai besoin d'amis quand même XD

 

Vous aurez peut-être aussi compris que seuls les asiatiques me font un minimum d'effet. C'est pas un effet de mode hein ça a toujours été plus ou moins comme ça, j'ai pu trouver des européens agréables à regarder mais ça m'a jamais émoustillés sauf quand ils chantent particulièrement bien XD du coup ma vie sentimentale est réduite à néant en France mais par contre au Japon je passe mon temps à me retourner sur le passage des hommes et même sans vouloir passer ma vie à leur côté ça rent la vie un chouilla plus pétillante. J'ai du avoir l'air dêtre un vrai coeur d'artichaud mais en fait des mecs qui m'ont vraiment marquée sentimentalement y'en a eu 3, et 2 que j'ai vraiment aimés (vous allez vous dire "c'est déjà pas mal" mais croyez moi que ça faisait loooooooongtemps et surtout qu'il s'est passé tellement de truc que ça faisait comme si j'avais vécu 2 fois ma vie en 1 an XD) .

 

Donc premier homme de ma vie même si vous avez du croire que Tetsu en faisait parti bah NON c'est Yuki ! Il était où hein, le Youki ? Non je déconne, sortez vous tout de suite cette chanson de la tête, ce prénom est bien trop joli pour être ainsi malmené XD

Bon j'ai déjà pas mal parlé de lui au final, il sort un peu de mon style de mec habituel mais quand j'ai su qu'il avait eu un groupe de punk en fait je me suis dit que j'avais bien flairé et qu'il s'en rapprochait plus que je ne le pensait XD et d'autant plus quand j'ai vu à quel point il pouvait craquer son slip (qu'il a très laid d'ailleurs).

A ce propos c'est débile comme réflexion mais vu le personnage que je suis je me suis dit que ça serait cool de ramener ce type là à ma famille, il fait sérieux, 'fin il l'est pour de vrai d'une certaine façon mais pas comme on pourrait croire, il est ambitieux, il est beau mec selon les critères de la plupart des gens - parce qu'être beau selon moi voilà - il parle français, il aime son taff, mais il est drôle, gentil (enfin d'apparence XD) toussa. Bref je trouvais ça satisfaisant vu que je risque de ramener un punk japonais tatoué syphonné du bocal à mes parents et que je sens qu'ils vont adorer XD

Donc voilà il présente bien Yuki.

Et vous avais-je dis que quand je l'ai vu je lui donnais 22 ans mais que en fait 27 ? bah voilà XD donc concrètement on s'en fou mais ça m'a choquée sur le coup. Donc sa détermination à ne pas avoir de vie à un but : il veut ouvrir son propre izakaya et se laisse donc 3 ans pour économiser et peaufiner sa technique, après une fois qu'il sera le boss il pourra se sentir plus libre.

'fin bon concrètement il avait une copine et il s'est jamais rien passé mais ce fut étrange quand même...

Mais je l'aimais calmement sans crises de nerfs sans envies de pleurer même si on se voyait jamais et qu'il était pas un accro du portable, bref je sens qu'il m'aurait calmée dans mon besoin continu d'avoir une vie sentimentale bordélique mais je sais pas si c'est une bonne chose XD

 

Le deuxième bah vous le connaissez c'est Masaya. Mais franchement va falloir que j'écrive un livre sur lui parce que voilà, y'a trop à dire. Il est à la foi très japonais et pas du tout. Ce mec là concrètement c'est un connard qui vit que pour lui-même, l'argent et sublimer sa beauté, qui pense que y'a que ça qui compte et que le bonheur c'est l'argent, que ça apporte tout. Il respecte pas les autres, il est malpoli, matcho et s'intéresse pas au reste du monde et même au reste des gens. Il crache sur ses parents et rêve de se refaire le visage, changer de nom et être pété de thune.

Magnifique tableau n'est-ce pas ?

Mais le problème c'est que ça ça fonctionnerait si il avait pas le moindre sentiment, p'têtre qu'il aimerait bien d'ailleurs.

Mais Masaya pleure devant les films, aime se peletonner dans mes bras quand il a fait un cauchemard, et crève de besoin d'affection, et a fini par être sensible au fait que je suis pas suffisemment conne pour lui filer mon fric, mais que si il a besoin de pleurer dans les bras de quelqu'un je suis là. Donc  malgré ses moultes crises de gamineries où il s'en allait en claquant la porte il s'est trouvé qu'il revenait toujours sans que j'ai besoin d'aller le chercher.

On a jamais eu rien à voir si ce n'est que l'attirance physique. Mais ça a finit par fonctionner.

 

Faut savoir que Masaya est le mec désillusioné par excellence, il a été host et contrairement à la plupart des japonais il connait donc très bien les femmes, il sait à quel point les japonaises ne jurent que par l'argent et vivent dans un monde parallèle où elles font semblant de croire aux mensonges et mentent tout autant mais sont incapable de s'impliquer suffisemment dans la vie de quelqu'un et de laisser quelqu'un s'immiscer dans leur vie. Bah du coup c'était un Masaya blasé qu'a essayé de m'embobiner avec des jolies phrases mais non, moi je dis pas "je t'aime" pour avoir l'impression d'être dans un conte de fée. Par contre quand il a quelque chose de vrai à me dire oui je veux bien l'écouter. Et non je me maquillerais pas pour être à son goût. Donc j'ai pas changé mais c'est lui qu'a fini par me balancer que la beauté servait à rien, et mieux je parlais japonais plus on s'entendait et ça se passait pas trop mal.

 

Donc ça paraît bizarre mais au moins je me suis pas ennuyée avec lui, notre relation ressemblait à rien. Un coup "PUTAIN TU FAIS CHIER T'ES PAS DROLE !", un coup "Ahhhhhh ma chérie y'a que toi qu'est là pour moi~" ou des fois on s'insultait et on s'agressait mais en fait on déconnait , ou des fois "MAIS PUTAIN TU PARLES MAL JAPONAIS LES FILLES PARLENT PAS COMME CA !" "CREVE !"

"PUISQUE C'EST COMME CA J'ME CASSE !"

*j'lui choppe la cheville*

"miaaaaaaaaa~" *vient se peletonner contre moi*

"hey hey, on va au Seiyu (super marché) ? Seiyuu say meee~ say it together~" (au moins on a le même humour xD)

 

On aimait pas DU TOUT la même musique non plus, j'aime le rock, il aime le r'n'b et la pop la plus commerciale possible, mais on est tombé d'accord sur Linkin park et quelques chanson de MUCC, du coup

*met linkin park* "ah oui c'est vrai t'aime bien ça !" *change*

Mais une fois il m'a emmené voir ses amis qui ont un groupe de punk et il a été traumatisé par la violence.

 

Enfin bon, à part quelque fois où j'étais déprimée et où il a pas aidé, tant que je gardais le moral il me faisait surtout rire dans sa connerie comme dans sa gentillesse. Ah y'a eu aussi la fois où il a essayé d'arrêter de boire et où il est venu  chez moi pour chercher du soutient en plein sevrage et je l'ai chouchouté pour atténuer la douleur et il m'a sortie "tu es ma déesse, ma sauveuse .... mais juste aujourd'hui parce que demain peut-être je te traiterais encore de grosse moche parce que je suis un gros schyzo" "Je sais"

 

Ah y'a aussi eu la fois où on s'était pas revus parce qu'il avait disparut depuis 2 mois et la première chose qu'il m'a dit en me voyant c'est "T'as pas un peu grossi ?".... bonjour ? ça fait longtemps ? XD aaah je l'adore !

Je sais pas si vous avez compris pourquoi mais je l'adore XD

 

 

Le 3ème bah c'est Daisuke... et j'ai pas envie d'en parler =D et je n'en parlerais jamais, la raison dans le prochain article.

 

  ゚・:,。゚・:,。★゚・:,。゚・:,。☆゚・:,。゚・:,。★゚・:,。゚・:,。☆゚・:,。゚・:,。 ★゚・:,。゚

 

聞くは一時の恥、聞かぬは末代の恥

Demander est une honte d'un instant, ne pas demander est une honte éternelle

 

(Proverbe japonais)

19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 18:21

HAHAHAHAHAHA je suis trop une vaste bouse vu que ça fait environ 3 siècles que j'ai pas écrit mon blog, je signale que ça fait quand même 1 mois et demi que je suis rentrée en France quand même XD *auto-flagellation*

 

Mais n'empêche que pour la trace je me sens le devoir de vous raconter la suite des évènements. Pas dit que je fasse ça dans l'heure non plus hein. En fait les 3 derniers mois au Japon furent les plus violents, il s'est passé pas mal de choses et au final y'en avait trop à raconter et j'avais moins de temps à moi et en plus j'ai des petits soucis de concentration/imagination du coup je plante total. Puis là j'ai recommencé des études complètement différentes, je suis en école de coiffure pour retourner bosser au Japon après blabla etc. du coup le peu de temps que j'ai je suis amorphe et fatiguée et absolument pas motivée. Mais un jour je finirais mes épopées sisi !

 

 

Donc voilà où j'en étais :

 

En Juin je commençais à avoir un bon groupe d'amis, Masaya faisait son come back après 2 mois à m'ignorer, je gardais contact avec mes anciens collègues et je faisais des petits tournages.

 

Bah suite à ça plus trop de tournages, calme plat, tout les rappels que j'ai eu étaient fin Juillet, j'en ai obtenu 1 mais le soucis avec ce genre de petit job c'est que c'est payé 1 mois après le tournage du coup partant fin Aout j'avais pas envie de louper le salaire donc suite à ça j'ai tout refusé.

 

Je me suis mise à sortir absolument tout les week end avec mes amis, grosses chouilles coûteuses mais vue que c'était mes seules vraies occupations elles le vallaient bien. Mon japonais a pu progressé de façon significative, et j'ai atteint le but de mon voyage qui était de créer de vrais liens avec les gens. Même si c'était déjà un peu le cas avec mes anciens collègues autant dire que leur disponibilité était nulle, et que Masaya est quand même fou à lié.

 

Masaya justement, bah il est revenu chouiner à ma porte donc, il s'est remis en mode mec malheureux qui a besoin de moi machin machin. Enfin bon il est bien tristounet ce garçon outre sa connerie, ça reste un mec qui se sait pourri jusqu'à la moëlle et complètement alcoolique. En plus il a fini par déménager début Juillet pour une autre guesthouse pas trop loin.

Après quoi il a re-disparut, et impossible de le contacter vu que en lui envoyant des mails je recevais des mails de notification comme quoi c'était pas parvenu etc. super.

 

Question collègues j'ai revu Yuki en Juillet, quelle tristesse ! J'y allais principalement pour retenter ma chance, il faisait DJ dans un petit club, j'avais fort peur de me faire chier mais tant pis je voulais le revoir. Bah ce fut génial, ses amis arrivent, j'entend la conversation "AAAAAAAAH vous vivez déjà enseeeemble ?"... cool, première demi-heure j'apprends qu'il s'est installé avec sa copine et que je suis venue pour rien mais que y'a déjà plus de métro, filez moi une corde XD

Ce fut presque sympa au final, ses amis étaient chouette mais ils sont partis tôt en taxi. Moi non merci je paye pas ce prix XD donc bon moyen...

 

C'était un peu avant ça que je commençais à me dire que je serais pas mécontente de rentrer en France, trop de stress, besoin de remettre les pendules à l'heure avec moi-même. Marre du fric qui part tout seul, des heures de solitudes et de me sentir paumée.

Mais voilà y'a Sonia, Daisuke, Kaoru, Kazu, Yamada, Atsushi, David, Alessio, Mike, Kouhei, Mayu, Tomoko et ça fait déjà du bon monde. International, illarant, sociable, chaleureux. ça fait un bien fou, des gens qui vous font des câlins quoi !!

 

Donc on s'attache, on s'habitue, et quand on aime le pays et les gens, et que la fin commence à approcher... ça fait mal... Puis on s'attache et on s'amourache, un peu trop, beaucoup trop et là là ça fait méga mal...

Yuki voilà je le voyais déjà jamais et je le connaissais trop superficiellement mais là y'a en plus l'habitude d'y être tout le temps coller, d'avoir des mails tout les jours et là ça deviens plus dangereux...

 

Allez pas à l'étranger c'est du masochisme .

 

 

27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 17:00

Eh oui ! LE BISOU ! Dans notre culture où on se frotte la joue sur autrui dès le matin sans autre forme de procès, ça parait totalement essentiel, élémentaire, banal.

 

http://www.italianipocket.com/wp-content/uploads/2011/10/bise.jpg

 

Et vous vous êtes tous dit un jour "worf ces japonais tout constipés des fesses qui s'incline comme des robots régis par un code de politesse excessif et tentaculaire condamnant le contact physique eeeeeeeuh" *accent de l'intello de Gad Elmaleh*

Mais non, c'est juste comme ça c'est la culture. ça les empêche pas de se toucher en temps normal non plus, même si c'est clair qu'ils se touchent vachement plus une fois bourrés.

 

Mais voilà ici le bisou c'est un acte d'amour, de couple. Si c'est avec la langue c'est même un acte sexuel au même titre que tout autres préliminaire... Bah oui ! Rien d'étonnant donc à ce qu'on voit pas les japonais se rouler des pelles dans la rue (encore que ça arrive mais vous compterez ces situations sur une seule main en un an), ça revient à peu près à avoir la main dans la culotte de sa copine en public, ça serait moyen quoi. Même si vous pouvez faire ça au Japon, tout le monde fera comme s'il n'avait pas vu, mais faut aimer être exhibitionniste.

 

Pour les amateurs de drama (série) japonais et d'animés, vous avez tous été outrés une fois parun petit bisou sur la joue qui déclanche un rougissement excessif et un petit couinement suivit d'un petit "OHLALA je suis trop gênée han mais c'était tellement bien mon premier baiser *0*" , idem pour le petit bisou chaste sur les lèvres entre adultes consentants que tout de suite c'est la folie, alors que vous ça fait 15épisode que vous attendez le roulage de pelle, bascule sur le canapé et arrachage de fringues. Bah non, petit bisou et tout le monde est satisfait, et si vous regardez ça avec une japonaise elle va faire "oooooooh c'est trop mignoooon".

....

 

http://blog-imgs-47.fc2.com/f/i/n/fine35/23612_34955_1044.jpg

Je sais même pas si on peut encore qualifier ça "un bisou"


NAN C'EST PAS MIGNON C'EST FRUSTRANT ! ILS ONT PAS UNE LIBIDO PLUS AVANCEE APRES 15 EPISODE DE "hanlala je l'aime mais je sais pas c'est compliqué, son père est riche, je suis pauvre, et il est promis a la riche du lycée (oui dans les drama ils vivent 40 ans en arrière)"?

Vous dites-vous.

 

Bah certes, c'est pas à ce point hein, enfin ça dépend, je crois que si effectivement un japonais tombe amoureux ça risque de prendre 3 ans parce que ça leur déclanche une timidité maladive toutes ces émotions superflues, et en plus il voudra y mettre un côté drama parce que le japonais est romantique (et mon cul, c'est du poulet) en vous trouvant toutes les raisons les plus dramatiques possible pour prendre son temps.

 

(AH puis attention je vais spoiler votre série préférée qu'est Hana Yori Dango chères lectrices qui n'ont pas tout vu)

 

Donc oui ça me rappelle Hana Yori Dango (un drama aussi) que en 2 saisons et un film, y'a 2 petits bisous à la con, et à la fin c'est direct "OH CHERI JE SUIS ENCEEEEEEEEINTE" c'est dire ce qu'il se passe après le bisou que vous ne voyez pas HAHAHHAAHA (oui là je gâche votre mythe selon lequel Yamapi et Jun Matsumoto sont tout blancs tout chastes -ON Y CROIT- XD) nan mais seuls sur une île déserte pendant 1 mois à 22ans, vous croyez qu'ils vont se faire un pauvre bisou vous ? HAHAHA

 

Eh oui, le Japon c'est Disneyland : conception pendant l'élipse. Avec des graines, des fleurs et des choux bien sûr, faut pas déconner.


Donc forcément nous avec Sonia quand on a envie de créer un buzz en soirée on sort un truc du genre "baaaaaah nous en France on s'embrasse pour se dire bonjour !". Si vous avez affaire à un tombeur expérimenté il prendra une voix connaisseuse et vous fera "Ah ouais sérieux ? Dites donc c'est chaud cacao chez vous ça doit être sympa, mais ça me gênerait drôlement didadidadouu". Si vous avez affaire à un mec qui croit vivre dans "Amour, gloire et beauté" et qui passe son temps à faire la misère aux filles avec des justifications foireuses du genre "oh tu sais mon père a le cancer, ma dernière copine se droguait au rouge à lèvre, l'argent c'est difficile et je crois que je ne pourrais plus jamais aimer mais je t'aime, mais je sais pas, peut être c'est mieux si on se revoit dans 3 ans, je t'épouserais et on aura 3 gosses tel Riri, Fifi et Loulou" et qui en plus y croit afin de se persuader d'avoir raison d'être débile en plus d'être un connard, eh bien ce genre de spécimen (qui existe, je vous le jure XD) vous sortira probablement ça "OH MON DIEU !! Oh lala je pourrais pas je tomberais amoureux de toutes les filles à qui je dirais bonjour !!"

Et là vous vous dites "ahlala quelle sacré rigolote qu'est-ce qu'elle va chercher !" sauf que cette dernière phrase là, c'est une sitation de Tomo mon ex, il m'a sorti ça texto, alors je déconne pas XDD

 

http://i.imgur.com/04Zvg.jpg

"Eeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeh ?"


Et si vous avez affaire au mec maladivement timide qui n'a jamais serré une fille dans ses bras ça va donner un truc un peu excessif genre "AAAAAAAAAAAAAAAH SERIEEEEEEEEEEEEUX NAAAAAAAAAAAN TU DECOOOOOOOONNES ?". C'est sympa aussi.

A ce propos j'ai pour vous une scène de vécu ! Visualisez une soirée étudiante (que nous on est celles qui sont hors propos mais qu'on invite pour se la péter), 300 japonais, 2 étrangères. On se sent super belles et intéressantes dans ces moments là vous avez pas idée XD enfin bref. On discutait avec 2 jeunes hommes ("on" c'est moi et Sonia) et on sort donc notre phrase buzz, réaction excessive blabla. Mais nos petits timides on quand même le goût du risque et la zigounette émoustillée alors ils sortent "alors pour vous c'est vraiment NORMAL de chez NORMAL ?" 

"Bah oui, on fait ça a tout le monde même ceux qu'on connais pas, les parents les grands parents, tout le monde"

"Vous pouvez nous montrer ?"

*bise entre Sonia et moi*

"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH CA DOIT ETRE TROP GENANT"

"on vous dit que non bande de sacs à patates"

"Bon j'ai une idée ! On fait un pierre-papier-ciseau et celui qui gagne, il vous fait la bise !"


=_=


"Ok XD"


C'est Jin le petit mignon qui s'y est collé en premier, et encore une fois réaction très excessive telle :

"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH" *tombe à genoux par terre cachant son visage cramoisi dans ses mains* "C'EST TROP GENAAAAAAAAAAAAAAAAANT"


Et à nous de se taper un fou-rire XD après l'a fallut leur parler de la bise à la vendéenne : "chez nous c'est 4" et bien sûr z'ont tout les deux voulu essayer etc. ou comment avoir l'impression de se prostituer alors que c'est une bise quoi.


Le choc des cultures.

 

http://www.kotaku.jp/photo/120215patch.jpg


Et l'hypocrisie générale, quand un mec une fois qu'il vous a fait la bise en hurlant qu'il est trop timide, trouve normal que la suite logique des évènements soit "je peux te toucher les seins ?"


Sacré eux.

 

Cela dit je vais vous faire rire mais mainteant quand je regarde Desperate Housewives avec les gens qui se roulent des pelles à tout bout de champs devant tout le monde, bah je suis choquée XD


゚・:,。゚・:,。★゚・:,。゚・:,。☆゚・:,。゚・:,。★゚・:,。゚・:,。☆゚・:,。゚・:,。 ★゚・:,。゚


"Vous savez que les filles très bêtes genre celles qui traînent à Shibuya, bah une fois mariées quand elles font la cuisine, elles lavent le riz avec du produit ?"


(Daisuke)

 

Published by Claire - dans A propos de....
commenter cet article

Présentation

  • : Hakanai Ageha
  • Hakanai Ageha
  • : Journal de bord de mes voyages au Japon. J'y ai vécu à Tokyo de septembre 2009 à septembre 2010 et y suis à nouveau depuis avril 2013, à Osaka cette fois.
  • Contact

Recherche