Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 14:06
Voici un article HS, parce qu'il faut quand même que je vous communique un truc d'une importance CA-PI-TALE si jamais vous venez au Japon, que ça soit pour une courte ou une longue durée, qu'importe :

Méfiez vous des vélos.

Le japonais est poli. Le japonais est courtois. Le japonais est humble. Le japonais est soucieux du bien être d'autrui. Le japonais est respectueux des règles.
Mais mettez cette créature si agréable à vivre sur une bicyclette et vous vous retrouverez face à un être agressif assoiffé de sang, ne cherchant qu'à nuire à tout piétons se trouvant sur son chemin, et à remiédier au problème du surnombre de petits vieux, ne respectant plus rien ni personne.

En effet où que vous soyez, vous risquez à tout moment de vous retrouver sous les roues d'un vélo, quel que soit son conducteur. Au Japon il est normalement interdit de rouler sur les trottoirs en vélo, c'est même souvent très clairement indiqué par un petit dessin stratégiquement placé sur ledit trottoir. Sauf qu'en fait PERSONNE ne roule sur la route en vélo. Et le vélo c'est très aprécié des japonais, c'est bien plus employé que chez nous. ET COMME CA SE COMPREND ! Vu que personne ne dit rien ! Roulez juste sur l'icône "interdit de rouler en vélo" devant un policier, il vous dira au pire "belle journée n'est-ce pas ?" voir même "merci d'emprunter cet humble bout de trottoir dont on m'a confié la surveillance aujourd'hui" mais rien d'autre.

D'ailleurs Ogikubo est un très bon exemple de ce problème : les routes étant immenses et très empruntées, le japonais se sent bien plus puissant avec son petit bolide au milieu des piétons vulnérables qu'au milieu des voitures ! Du coup y'a marqué "interdit aux vélos" tout les 3 mètres, mais nan. Je risque ma vie chaque jours. Parce que déjà ils roulent vitent en slalomant et en klaxonant sans arrêt (voir en fait, ne klaxonant pas, ils préfèrent vous surprendre, et tant pis si vous tournez à ce moment précis). Et si y'a vraiment pas de place, ils ralentissent et "DRING DRING DRING DRING DRING". Moi j'aime bien faire genre j'entends pas. Mais un jour si je suis énervée, je risque de me retourner et de gueuler "MAIS VOUS SAVEZ PAS LIRE ?"... ça peut être vexant de la part d'une gaijin aux yeux verts XD

Et le pire c'est côté sud de la gare, y'a UN endroit avec marqué "NE PAS GARER VOTRE VELO ICI" avec un espèce de petit animal qui pense à un vélo et qui crie "NO !" XD. Eh bah à cet endroit PRECIS, il y a un AMAS GEANT de vélo... MAIS POURQUOI ??? Comme si le japonais sentais son précieux vélo insulté et décidait de le mettre donc partout où il faut pas, et que le pire c'est que tout le monde à l'air d'accord, genre "bah normal quoi, il a un vélo".

Je ne comprends pas, je vous avoue que c'est une énigme. Mais les pires aberrations que j'ai pues voir se situait à Shibuya. Cet endroit où c'est même plus une foule qu'il y a c'est un flot, que dis-je, une cascade continue. Mais ici aussi le vélo est roi. C'est des fous là dessus hein, genre ils deviennent subitement immortels, et profitent de leur frustration quotidienne à se rabaisser pendant toute la journée devant leur patron, leur mère, leurs belle-mère, leur femme, leurs clients, la vénérable chaussure de leur vénérable voisin qu'ils ont frôlé malencontreusement du pied... EH BAH MARRE ! Tuons les tous de toutes façon ils seront partis bien avant qu'on ne remarque quoi que ce soit puisqu'ils deviennent subitement Flash Gordon et VLAF !
C'est ainsi que j'ai vu une fille traverser la foule PUIS la route, parce que elle c'était vraiment la ouf hein, elle a tout fait d'affiler au carrefour, en diagonale allez on s'éclate, on en tue 3 au passage et c'est super.
Mais le pire que j'ai vu, le responsable était... UN GAIJIN ! Qui lui avait décidé que c'était un super samedi pour enseigner à sa gamine blondinette de 5 ans les joies du vélo dans les rues de Shibuya... un dingue. La gamine elle était contente, y'avait 15 personnes au mètre carré mais elle elle se retournait sans arrêt pour dire "HEY PAPA T'AS VU" en faisant un écart de 10 mètres que tout le monde évitait en catastrophe. Et même pas le Papa disait "attention chérie il va y avoir des morts au journal demain matin" nan nan, il disait "HAHA oui c'est bien ma chérie ! Tuons des jaunes c'est tellement rigolo !"

Et en plus du vélo, le japonais a inventé un autre moyen pour vaincre sa frustration et son besoin de pouvoir envers la société. Mais comme il est un peu lâche quand même, ce moyen est encore plus incognito mais particulièrement fourbe puisqu'il vise des parties précieuses comme les yeux, les cheveux, le visage en général.
Ce moyen c'est bien sûr....

LE PARAPLUIE !

Chez nous en France, et encore plus en Bretagne, on a vite considéré que le parapluie était un moyen de gaspiller 15 euros par jour pour un parapluie neuf et que dans tout les cas on finissait trempés, mais qu'avec de la chance et de l'anorexie on pouvait tenter l'expérience Marie Poppins.
Mais au Japon le parapluie est une arme collective TRES puissante. Au début on croit que les japonais sont justes des grosses poules mouillées, parce qu'ils ont l'air de trouver inconcevable de te laisser mettre un pas dehors alors qu'il y a une goutte toutes les heures, mais en fait c'est de ton instinct de survie dont il s'inquiète. Et la pluie n'y est pour rien.

Eh oui, le japonais trouve très judicieux d'avoir le parapluie le plus large possible, et ce pas pour héberger une fille dessous - il risquerait un arrêt cardiaque pour exès de proximité d'un être de sexe opposé - mais juste pour l'ouvrir le plus vite possible (sinon c'est lui la victime) à la sortie de la gare et SHLACK un oeil en moins pour le voisin HAHA ! On fait moins le mâlin ! 
Et dans la rue le but est de marcher en faisant des petits pas de côté, pour tâcler les autres en hauteur, ou le secouer en gueulant "HAHA C'EST FOU C'QU'IL Y A COMME PLUIE NOM DE D'LA !" (mais ça c'est un soucis de réalisme dans la traduction, le japonais ne dit pas "nom de d'la", il reste poli jusque dans la violence).
D'ailleurs - et c'est véridique - un truc m'a choqué particulièrement en arrivant au Japon : en France il est plutôt rare de croiser des gens avec un pansement sur un oeil, mais au Japon ça arrive plutôt souvent. On pourrait juste penser que c'est parce que les Français sont des pignards et que quand ils sont blessés ils restent chez eux pendant 3 mois en pleurant que c'est vraiment trop injuste, tandis que le japonais lui n'hésite pas à montrer que quel que soit le malheur, il assure.

Mais en fait pas du tout.

C'est les parapluies.

Par contre, pour les femmes, c'est peut-être aussi dût au fait qu'elles trouvent super génial de se maquiller dans le métro. Et certains conducteurs de trains sont universels : eux c'est le délire Space Mountain.






Partager cet article

Repost 0
Published by Claire - dans A propos de....
commenter cet article

commentaires

Jayce 16/02/2010 09:12


ok, au japon faire geffe aux velos !! c'est noté !! ;0)


Sonia 01/02/2010 01:33


Mmm, j'ai regardé sur le net, y'a marqué que les tailles japonaises et françaises sont pareilles. O_o
Heu, mais je ne fais pas du J ?

Je me demande si ils mélangent pas plusieurs sorte de taille. J'y comprends rien, un mystère à élucider è_é


Claire 01/02/2010 05:15


XDDD ou alors leur vendeuse gribouille des lettres sur leur soutif pour leur éviter un complexe, c'est une conspiration.


Sonia 31/01/2010 18:49


Je crois que les tailles japonaises sont différentes en fait.
Car hier on parlait avec des copines, et une me demandait qu'elle était ma taille.
Je lui dit 95C et elle me dit que ce n'est pas possible car elle même fait du C (tout petit seins), et elle me dit que je dois faire au moins du J...
Heu, du J faut pas abuser non plus... lol Mais toutes les autres avaient l'air de trouver cette taille normal (personne n'a rit donc c'était pas une blague lol) et je me suis souvenue de ton
blog.
Peut être ils font tout plein de taille pour se faire croire qu'elles ont des gros seins quand elles portent du C...


Claire 31/01/2010 18:55


Bah pourtant moi j'ai jamais vu de taille au delà du D en magazin.... Et je fais la même taille qu'en France. Par contre y'a peut-etre des petites différences, par exemple un que j'ai acheté y'a un
mois était du 70C il me va nickel, mais là celui que j'ai acheté, j'ai testé 70C et 70B, le C était beaucoup trop grand donc j'ai pris le B. Et donc j'ai comparé les deux soutif après, c'est de C
et B mais ya pas grande différence.


nike air max 28/01/2010 07:07


J'apprends bcp de cet article!!1!
Merci BCp!@!!!!


Sonia 27/01/2010 07:25


J'adore, je suis pliée en 4 !!
Je plussoie totalement tout ce que tu dis et compatie horriblement.
Rien de pire qu'un jaune sur un velo, il n'est plus vraiment humain. Un peu comme l'incroyable hulk quand il devient tout vert et pète sa chemise, sauf que les japonais eux, ils ont rien qu'à
monter sur un vélo...
Et as tu déjà vu le combo : parapluie accroché au guidon du vélo en jour de pluie ?
CA, c'est de l'arme de guerre, pire qu'un tank !!

Y'a trois ans j'avais fais un paragraphe sur les vélo aussi sur mon blog d'osaka, dans le sujet des trucs qui me gonflait. Ca m'a bien fait rire de lire ton post du coup.
Quand je te dis que je me reconnais dans ce que t'écris, XD


Présentation

  • : Hakanai Ageha
  • Hakanai Ageha
  • : Journal de bord de mes voyages au Japon. J'y ai vécu à Tokyo de septembre 2009 à septembre 2010 et y suis à nouveau depuis avril 2013, à Osaka cette fois.
  • Contact

Recherche