Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 15:21

Bonne nouvelles mes amis : je suis en vacaaances ! 1 semaine de vacances dans l'année ça se fête et je me sens vâchement moins fatiguée. Et comme quoi ça sert de me mettre des commentaires, recevant un commentaire j'ai eu l'idée de relire un peu mon blog pour ressasser mes souvenirs parce que je suis particulièrement nostalgique, en l'envie de le continuer un peu.

Donc le temps de me décider sur quelle idée d'article j'allais me fixer puis voilà : j'ai décidé de parler des hommes qui ont marqué mon séjour. Vous aurez peut-être remarqué mon déséquilibre sentimental mais je fais parti des gens qui vivent pas du tout pour avoir un mari et des gosses. Vous auriez aussi peut-être cru que si vu que je cause souvent de "homme de ma vie" "marrions nous" ect. mais en fait c'est dans mes délires total et mon besoin d'exagération perpétuel. Et aussi certains pensent que je suis une grosse blasée qui aime pas les couples parce qu'elle a pas de copain. C'pas vrai non plus.

Mais je suis indépendante, si je dois avoir un mec ça sera pas celui qui me promettra la lune et l'amour jusqu'à la mort. J'ai besoin de quelqu'un comme moi qui aime les imprévus et le moment présent. J'ai une peur monstre de l'ennui et des futurs tout tracés et aussi d'avoir une seule personne à mes côtés. J'ai besoin d'être aimée of course mais je préfère être entourée au quotidien par des amis en qui je peux avoir confiance qu'un mec pour qui je vivrais et qui vivra que pour moi.

Du coup si j'ai l'air blasée c'est parce que justement la plupart des gens vivent dans le but de l'amour de leur vie et même quand c'est pas le cas disparaissent plutôt vite dès que leur chéri passe par là et pour les célibataires endurcies comme moi c'est lourd parce que j'ai besoin d'amis quand même XD

 

Vous aurez peut-être aussi compris que seuls les asiatiques me font un minimum d'effet. C'est pas un effet de mode hein ça a toujours été plus ou moins comme ça, j'ai pu trouver des européens agréables à regarder mais ça m'a jamais émoustillés sauf quand ils chantent particulièrement bien XD du coup ma vie sentimentale est réduite à néant en France mais par contre au Japon je passe mon temps à me retourner sur le passage des hommes et même sans vouloir passer ma vie à leur côté ça rent la vie un chouilla plus pétillante. J'ai du avoir l'air dêtre un vrai coeur d'artichaud mais en fait des mecs qui m'ont vraiment marquée sentimentalement y'en a eu 3, et 2 que j'ai vraiment aimés (vous allez vous dire "c'est déjà pas mal" mais croyez moi que ça faisait loooooooongtemps et surtout qu'il s'est passé tellement de truc que ça faisait comme si j'avais vécu 2 fois ma vie en 1 an XD) .

 

Donc premier homme de ma vie même si vous avez du croire que Tetsu en faisait parti bah NON c'est Yuki ! Il était où hein, le Youki ? Non je déconne, sortez vous tout de suite cette chanson de la tête, ce prénom est bien trop joli pour être ainsi malmené XD

Bon j'ai déjà pas mal parlé de lui au final, il sort un peu de mon style de mec habituel mais quand j'ai su qu'il avait eu un groupe de punk en fait je me suis dit que j'avais bien flairé et qu'il s'en rapprochait plus que je ne le pensait XD et d'autant plus quand j'ai vu à quel point il pouvait craquer son slip (qu'il a très laid d'ailleurs).

A ce propos c'est débile comme réflexion mais vu le personnage que je suis je me suis dit que ça serait cool de ramener ce type là à ma famille, il fait sérieux, 'fin il l'est pour de vrai d'une certaine façon mais pas comme on pourrait croire, il est ambitieux, il est beau mec selon les critères de la plupart des gens - parce qu'être beau selon moi voilà - il parle français, il aime son taff, mais il est drôle, gentil (enfin d'apparence XD) toussa. Bref je trouvais ça satisfaisant vu que je risque de ramener un punk japonais tatoué syphonné du bocal à mes parents et que je sens qu'ils vont adorer XD

Donc voilà il présente bien Yuki.

Et vous avais-je dis que quand je l'ai vu je lui donnais 22 ans mais que en fait 27 ? bah voilà XD donc concrètement on s'en fou mais ça m'a choquée sur le coup. Donc sa détermination à ne pas avoir de vie à un but : il veut ouvrir son propre izakaya et se laisse donc 3 ans pour économiser et peaufiner sa technique, après une fois qu'il sera le boss il pourra se sentir plus libre.

'fin bon concrètement il avait une copine et il s'est jamais rien passé mais ce fut étrange quand même...

Mais je l'aimais calmement sans crises de nerfs sans envies de pleurer même si on se voyait jamais et qu'il était pas un accro du portable, bref je sens qu'il m'aurait calmée dans mon besoin continu d'avoir une vie sentimentale bordélique mais je sais pas si c'est une bonne chose XD

 

Le deuxième bah vous le connaissez c'est Masaya. Mais franchement va falloir que j'écrive un livre sur lui parce que voilà, y'a trop à dire. Il est à la foi très japonais et pas du tout. Ce mec là concrètement c'est un connard qui vit que pour lui-même, l'argent et sublimer sa beauté, qui pense que y'a que ça qui compte et que le bonheur c'est l'argent, que ça apporte tout. Il respecte pas les autres, il est malpoli, matcho et s'intéresse pas au reste du monde et même au reste des gens. Il crache sur ses parents et rêve de se refaire le visage, changer de nom et être pété de thune.

Magnifique tableau n'est-ce pas ?

Mais le problème c'est que ça ça fonctionnerait si il avait pas le moindre sentiment, p'têtre qu'il aimerait bien d'ailleurs.

Mais Masaya pleure devant les films, aime se peletonner dans mes bras quand il a fait un cauchemard, et crève de besoin d'affection, et a fini par être sensible au fait que je suis pas suffisemment conne pour lui filer mon fric, mais que si il a besoin de pleurer dans les bras de quelqu'un je suis là. Donc  malgré ses moultes crises de gamineries où il s'en allait en claquant la porte il s'est trouvé qu'il revenait toujours sans que j'ai besoin d'aller le chercher.

On a jamais eu rien à voir si ce n'est que l'attirance physique. Mais ça a finit par fonctionner.

 

Faut savoir que Masaya est le mec désillusioné par excellence, il a été host et contrairement à la plupart des japonais il connait donc très bien les femmes, il sait à quel point les japonaises ne jurent que par l'argent et vivent dans un monde parallèle où elles font semblant de croire aux mensonges et mentent tout autant mais sont incapable de s'impliquer suffisemment dans la vie de quelqu'un et de laisser quelqu'un s'immiscer dans leur vie. Bah du coup c'était un Masaya blasé qu'a essayé de m'embobiner avec des jolies phrases mais non, moi je dis pas "je t'aime" pour avoir l'impression d'être dans un conte de fée. Par contre quand il a quelque chose de vrai à me dire oui je veux bien l'écouter. Et non je me maquillerais pas pour être à son goût. Donc j'ai pas changé mais c'est lui qu'a fini par me balancer que la beauté servait à rien, et mieux je parlais japonais plus on s'entendait et ça se passait pas trop mal.

 

Donc ça paraît bizarre mais au moins je me suis pas ennuyée avec lui, notre relation ressemblait à rien. Un coup "PUTAIN TU FAIS CHIER T'ES PAS DROLE !", un coup "Ahhhhhh ma chérie y'a que toi qu'est là pour moi~" ou des fois on s'insultait et on s'agressait mais en fait on déconnait , ou des fois "MAIS PUTAIN TU PARLES MAL JAPONAIS LES FILLES PARLENT PAS COMME CA !" "CREVE !"

"PUISQUE C'EST COMME CA J'ME CASSE !"

*j'lui choppe la cheville*

"miaaaaaaaaa~" *vient se peletonner contre moi*

"hey hey, on va au Seiyu (super marché) ? Seiyuu say meee~ say it together~" (au moins on a le même humour xD)

 

On aimait pas DU TOUT la même musique non plus, j'aime le rock, il aime le r'n'b et la pop la plus commerciale possible, mais on est tombé d'accord sur Linkin park et quelques chanson de MUCC, du coup

*met linkin park* "ah oui c'est vrai t'aime bien ça !" *change*

Mais une fois il m'a emmené voir ses amis qui ont un groupe de punk et il a été traumatisé par la violence.

 

Enfin bon, à part quelque fois où j'étais déprimée et où il a pas aidé, tant que je gardais le moral il me faisait surtout rire dans sa connerie comme dans sa gentillesse. Ah y'a eu aussi la fois où il a essayé d'arrêter de boire et où il est venu  chez moi pour chercher du soutient en plein sevrage et je l'ai chouchouté pour atténuer la douleur et il m'a sortie "tu es ma déesse, ma sauveuse .... mais juste aujourd'hui parce que demain peut-être je te traiterais encore de grosse moche parce que je suis un gros schyzo" "Je sais"

 

Ah y'a aussi eu la fois où on s'était pas revus parce qu'il avait disparut depuis 2 mois et la première chose qu'il m'a dit en me voyant c'est "T'as pas un peu grossi ?".... bonjour ? ça fait longtemps ? XD aaah je l'adore !

Je sais pas si vous avez compris pourquoi mais je l'adore XD

 

 

Le 3ème bah c'est Daisuke... et j'ai pas envie d'en parler =D et je n'en parlerais jamais, la raison dans le prochain article.

 

  ゚・:,。゚・:,。★゚・:,。゚・:,。☆゚・:,。゚・:,。★゚・:,。゚・:,。☆゚・:,。゚・:,。 ★゚・:,。゚

 

聞くは一時の恥、聞かぬは末代の恥

Demander est une honte d'un instant, ne pas demander est une honte éternelle

 

(Proverbe japonais)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fred 01/02/2011 11:46



Moi chui archi fan de toi et de ta façon d'écrire :P


Et si un jour tu sors un bouquin sur Masaya, I WANT !!! *o*

Présentation

  • : Hakanai Ageha
  • Hakanai Ageha
  • : Journal de bord de mes voyages au Japon. J'y ai vécu à Tokyo de septembre 2009 à septembre 2010 et y suis à nouveau depuis avril 2013, à Osaka cette fois.
  • Contact

Recherche